Potassium élevé dans le sang (hyperkaliémie) : que faire ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Des questions sur vos résultats d’analyses ?

Des médecins généralistes sont disponibles en téléconsulter pour vous aider à déchiffrer vos taux.

Consultation remboursable par l’Assurance maladie.

Prendre RDV en ligne

Le potassium est un minéral indispensable au bon fonctionnement de l’organisme, présent naturellement. Vous venez de recevoir votre bilan sanguin et son taux est trop élevé ? L’équipe médicale de Qare vous explique tout ce que vous devez savoir.

À quoi sert le potassium ?

Le potassium, également désigné par le symbole K, est un minéral que l’on retrouve naturellement dans le corps. À l’issue d’une prise de sang, on observe (parfois par hasard), que son taux est trop élevé. C’est l’hyperkaliémie.

Quelques éléments à noter :

  • Les deux principales causes d’un taux de potassium élevé sont la prise de médicaments (certains diurétiques contre l’hypertension artérielle, les digitaliques dans les troubles du rythme cardiaque…) et l’insuffisance rénale. Les autres causes sont le diabète, l’exercice physique intense ou encore les causes de lyses cellulaires (destruction des cellules), comme les brûlures étendues, les infarctus…
  • En temps normal, le taux de potassium dans le sang se situe entre 3,6 et 5 mmol/l (ou 130 à 200 mg/l). Au-delà de ces valeurs, on considère que le taux est trop élevé.
  • Un taux de potassium élevé peut être à l’origine de divers symptômes.
  • À l’inverse, on parle d’hypokaliémie lorsqu’il n’y a pas assez de potassium dans le sang.

Quel organe gère le potassium ?

Le potassium est présent en grande partie dans les cellules. Grâce à un réservoir important stocké par l’organisme, il peut être utilisé constamment dans le sang, en quantité normale.

Des reins en bonne santé peuvent permettre d’éliminer un surplus de potassium pour s’adapter aux écarts de consommation. A contrario, une insuffisance rénale, ou toute autre maladie rénale chronique peut conduire à une accumulation de potassium. Les conséquences peuvent être graves, et entraîner des troubles du rythme cardiaque, voire un arrêt du cœur.

À partir de quand le taux de potassium est-il dangereux ?

On classe l’hyperkaliémie en 3 stades, du plus léger au plus sévère.

  • Stade léger : entre 5,5 et 5,9 mmol/l ;
  • Stade modéré : entre 6 et 6,5 mmol/l ;
  • Stade sévère : supérieur à 6,5 mmol/l

C’est lorsque le taux de potassium dans le sang atteint ou dépasse 6,5 mmol/l que la présence de ce minéral dans le corps est vraiment dangereuse. Dans ce cas de figure, une hémodialyse est souvent réalisée (épuration du sang à l’aide d’un rein artificiel), afin d’éviter l’accident cardiaque.

Dans la même thématique : Lymphocytes bas, quelles sont les causes ?

Parlez de votre taux de potassium avec un médecin

Téléconsultez un médecin généraliste sur Qaren disponibilités 7J/7, de 6h à minuit.

Quels sont les symptômes quand on a trop de potassium dans le sang ?

Dans la grande majorité des cas, un excès de potassium passe inaperçu, car asymptomatique. Certains patients peuvent toutefois ressentir une fatigue, une faiblesse musculaire, un engourdissement

Comment faire baisser le taux de potassium dans le sang ?

Le traitement dépend de la cause de l’hyperkaliémie et de sa sévérité. Pour cela, on préconise :

  • Une diminution des apports en potassium ;
  • Un traitement de la cause, comme l’insuffisance cardiaque, l’insuffisance rénale… ;
  • Une diminution ou l’arrêt des médicaments responsables ;
  • L’équilibration d’un diabète ;
  • Si nécessaire, l’utilisation d’une résine échangeuse d’ions (Kayexalate©) ;
  • Dans les formes sévères et en milieu hospitalier, la prise d’insuline/glucose, béta2 agonistes, voire une dialyse.

Dans la même thématique : Taux de GGT élevé, comment le faire baisser ?

Comment baisser son taux de potassium naturellement ?

Le potassium étant importé via les nutriments que l’on consomme, une alimentation adaptée est essentielle dans la régulation des taux. Ceci est valable en cas d’hyperkaliémie, mais aussi d’hypokaliémie.

Que manger quand on a trop de potassium dans le sang ?

En fonction de la gravité de l’hyperkaliémie, ainsi que de son origine, les mesures alimentaires à mettre en place varient. Quoi qu’il en soit, le premier réflexe à prendre est de réduire sa consommation d’aliments riches en potassium.

Adoptez les bons gestes dès que possible, comme l’épluchage systématique de la peau des fruits et des légumes que vous consommez, mais aussi une première cuisson à l’eau. Celle-ci permet de réduire efficacement le taux de potassium présent.

Parmi les aliments à éviter pour faire baisser un taux de potassium élevé :

  • Le chocolat noir ;
  • Les bananes, les pêches, les kiwis, les prunes, les abricots, les cerises ;
  • Les céréales, comme le sorgho et le quinoa ;
  • Les fruits secs ;
  • Les légumes secs, comme les haricots, les lentilles, les pois chiches…
  • Les oléagineux, comme les noisettes, les cacahuètes, la pistache, les amandes…
  • Certaines épices et herbes aromatiques, comme la coriandre, le romarin, le persil, le basilic, le paprika, la menthe, l’origan…
  • Certains légumes, comme l’artichaut, la pomme de terre, la tomate, la betterave, le chou, la laitue, les endives, les épinards…

Bon à savoir : quand il s’agit de faire baisser son taux de potassium, la fausse bonne idée est de consommer des produits allégés en sel. Attention, le sel manquant est remplacé par un autre élément, qui n’est autre que le chlorure de potassium.

Consultez sans vous déplacer

Des médecins sont disponibles 7J/7 en téléconsultation. Prendre RDV en ligne.

Les viandes et les fromages à éviter

Pour les amateurs(ices) de viande, malheureusement, la plupart sont riches en potassium. Il va donc falloir réduire sa consommation. On compte parmi elles :

  • Le bœuf ;
  • Le porc ;
  • La volaille (dinde ou poulet) ;
  • Le mouton ;
  • Les lardons fumés et le jambon ;
  • Les viandes séchées ;
  • Les viandes des grisons ;
  • Le foie de veau.

Si vous devez manger l’une d’entre elles, contrôlez la quantité et ne mangez pas les sucs (jus des viandes) si elles sont rôties !

Du côté des fromages, la liste est moins difficile à avaler, puisque nombreux sont ceux à être pauvres en potassium.

  • Le Brie ;
  • Le fromage blanc ;
  • Le camembert ;
  • La mozzarella ;
  • Le cottage ;
  • La cancoillotte ;
  • La ricotta.

Quelle eau boire quand on a trop de potassium ?

On n’y pense peut-être pas, mais l’eau est un autre élément central de l’alimentation, par lequel nous parviennent toutes sortes de minéraux. Parmi eux, le potassium, qu’il convient de limiter au maximum.

Si vous buvez quotidiennement une eau riche en potassium, remplacez-là rapidement par une autre.

Parmi les eaux riches en potassium :

  • Vichy Célestin ;
  • Vichy St Yorre ;
  • Rozana ;
  • Quézac ;
  • Arvie

Les eaux à privilégier, car pauvres en potassium :

  • L’eau du robinet ;
  • Evian ;
  • Badoit ;
  • Salvetat.

Foire aux questions

Y a-t-il un lien entre un taux de potassium élevé et le stress ?

Non, le stress n’a pas d’impact sur la quantité de potassium dans le sang. De même qu’un taux élevé de potassium n’influe pas sur une potentielle montée de stress.