Acide urique élevé : quels sont les risques et que faut-il faire ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Consultez un médecin et recevez une ordonnance en ligne

Gagnez du temps pour recevoir vos ordonnances, téléconsultez un médecin dans la journée et recevez-les à distance, si nécessaire.

Consultation remboursable par l’Assurance Maladie.

Prendre RDV en ligne

Souvent asymptomatique, un taux d’acide urique élevé n’est pas forcément le signe d’une maladie. Cependant, dans certains cas, il est associé à la formation de calculs rénaux et à des pathologies comme la goutte. Qu’est-ce qui cause l’élévation du taux d’acide urique sanguin ? Quelles sont ses conséquences ? L’équipe médicale de Qare vous répond.

Quand parle-t-on d’acide urique élevé ?

C’est quoi l’acide urique ?

L’acide urique est un composé naturellement présent dans le corps. Il est principalement produit lors de la dégradation des purines dans le foie. Ensuite, il est filtré par les reins et éliminé dans les urines.

On peut aussi le retrouver dans certains aliments riches en protéines (comme la viande rouge, la charcuterie, les abats, le poulet, les poissons gras et les crustacés), ceux contenant du sirop de maïs (utilisé dans de nombreux produits transformés comme les boissons sucrées ou les glaces…) et dans les boissons alcoolisées (notamment la bière).

Lorsque l’acide urique sanguin atteint des niveaux supérieurs aux normes, on parle d’acide urique élevé ou hyperuricémie. À l’inverse, quand ce taux est plus bas que la moyenne, on parle d’hypo-uricémie

Qu’est-ce qu’un taux d’acide urique dit “normal” ?

Pour estimer le niveau d’acide urique dans le sang, le médecin prescrit généralement un prélèvement sanguin (qui doit être réalisé à jeun), appelé dosage de l’acide urique.

Des taux dits “normaux” se situent entre : 

  • 30 à 50 mg/L (soit ou 240 à 360 umol/L) pour la femme ;
  • 40 à 60 mg/L (soit 180 à 300 umol/L) pour l’homme ;
  • 25 à 40 mg/L (soit 150 à 240 umol/L) pour l’enfant.

Ces normes peuvent différer selon le laboratoire et la technique utilisée. Il faut également noter qu’un taux d’acide urique élevé a des causes variables, notamment génétiques. Il arrive aussi qu’il ne soit associé à aucun autre symptôme.

Néanmoins, quand un médecin demande un dosage de l’acide urique, c’est le plus souvent parce qu’il existe un facteur de risque (en cas de cause héréditaire par exemple) ou dans le cadre du diagnostic d’une pathologie.

À savoir : le dosage de l’acide urique peut aussi se faire via la collecte des urines sur une durée de 24h, comme il est éliminé par les reins.

Une ordonnance sans vous déplacer ?

Des médecins sont disponibles 7J/7 en téléconsultation et peuvent vous faire une ordonnance, si nécessaire. Prendre RDV en ligne.

Quelles sont les conséquences de l’hyperuricémie ?

L’hyperuricémie est-elle dangereuse ?

Un taux d’acide urique élevé n’est pas anodin. Sa conséquence directe est l’accumulation d’acide urique au niveau des articulations et/ou des reins.

Dans le premier cas, l’excès d’acide urique provoque la formation de cristaux de sels d’urates dans les articulations : c’est ce qu’on appelle la goutte. Il s’agit d’une maladie qui provoque des crises inflammatoires très douloureuses, souvent localisées au niveau du gros orteil (mais pas seulement).

Dans le second cas, des calculs rénaux dits “uriques” peuvent se former à l’intérieur des reins. Ils sont constitués de cristaux d’acide urique et peuvent mener à des infections urinaires et altérer le fonctionnement du rein. Par ailleurs, on sait maintenant que l’hyperuricémie constitue un facteur de risque cardiovasculaire, au même titre que l’hypertension, le diabète ou l’hypercholestérolémie.

Ces troubles étant potentiellement graves (selon leur stade d’avancement et votre situation individuelle), il convient donc de faire preuve de vigilance et solliciter un avis médical rapidement en cas de constat d’hyperuricémie.

Les autres causes d’un taux d’acide urique élevé

Si un taux d’acide urique élevé est parfois bénin, il doit cependant être surveillé. En effet, on l’associe à un certain nombre de causes, parfois graves. 

Parmi elles : 

  • Antécédents familiaux d’hyperuricémie ;
  • Dysfonctionnement des reins (comme insuffisance rénale chronique par exemple) ;
  • Certaines maladies du sang (comme les leucémies) ;
  • Régime riche en protéines ;
  • Activité physique importante ;
  • Certains médicaments (diurétiques utilisés pour traiter l’hypertension, antituberculeux…) ;
  • La toxémie gravidique (ou pré-éclampsie), une maladie de la grossesse ;
  • Le syndrome métabolique, soit un tour de taille important qui s’accompagne d’au moins 2 troubles parmi l’hyperglycémie, un faible taux cholestérol HDL (le “bon” cholestérol), un taux de triglycérides élevé et une hypertension artérielle.

À savoir : les hommes sont plus souvent concernés par l’hyperuricémie que les femmes.

Que faire en cas d’hyperuricémie ?

Les médicaments qui permettent de réguler le taux d’acide urique 

Si vous constatez que votre taux d’acide urique est élevé, la bonne réaction est de solliciter un avis médical. En effet, seul un professionnel peut interpréter vos résultats de manière fiable, selon votre situation.

La diminution du taux passe généralement par des traitements médicamenteux comme l’allopurinol et le fébuxostat, qui diminuent la formation d’acide urique et doivent être pris au long terme. On peut aussi se voir prescrire de la colchicine, notamment en cas de crise de goutte.

L’alimentation peut-elle influer sur un taux d’acide urique élevé ?

Ce que l’on mange peut avoir un impact sur l’hyperuricémie, notamment si elle est causée par une consommation excessive d’alcool ou d’aliments riches en purines. Il convient alors de limiter la consommation de ces produits ou de les exclure de son régime alimentaire

Cela peut aussi constituer une base à une alimentation plus équilibrée, qui favorise une bonne santé. Néanmoins, l’impact n’est généralement pas suffisant pour avoir un effet notable en cas de pathologie.

Des questions sur une le déroulement d'une prise de sang ?

Des médecins généralistes sont là pour vous guider. Disponibilités 7J/7, de 6h à 1h.

Foire aux questions 

Qu’est-ce qui cause un taux d’acide urique bas ?

L’hypo-uricémie (qui est plus rare), est associée à différentes causes, telles que des maladies génétiques, une insuffisance hépatique importante ou un traitement hypo-uricémiant (utilisé pour contrôler le taux d’acide urique quand on a la goutte par exemple). Son traitement nécessite l’avis d’un professionnel de santé.