6 semaines de grossesse (8 SA) : quelles sont les différentes choses à savoir ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Des questions sur le déroulement de votre grossesse ?

Des gynécologues et des sages-femmes sont disponibles sur Qare pour répondre à toutes vos interrogations.

Pas d’avance de frais si vous consultez en tiers payant.

Prendre RDV

De l’embryon qui poursuit son développement aux symptômes désagréables qui peuvent être ressentis par la mère, à 6 semaines de grossesse le quotidien n’est pas forcément de tout repos. À quel moment le ventre commence-t-il à s’arrondir ? Est-ce normal d’avoir des nausées tout au long de la journée ? L’équipe médicale de Qare vous répond.

Comment est le bébé à 6 semaines de grossesse ?

À 6 semaines de grossesse (qui correspondent à 8 semaine d’aménorrhée ou SA), l’embryon poursuit sa croissance :

  • Il mesure entre 10 et 15 mm pour un poids d’environ 1,5 g.
  • Il a une tête proéminente et la forme d’un haricot.
  • Ses organes se mettent en place même s’ils ne sont pas encore fonctionnels : ses membres s’allongent tandis que ses yeux, ses oreilles et son épiderme se forment.
  • Son tube neural, qui constitue son système nerveux primitif, commence à se refermer sur sa future moelle épinière.
  • Son sexe est déterminé même s’il n’est pas encore possible de savoir s’il s’agit d’une fille ou d’un garçon.
  • Il est visible à l’échographie.

Durant ce 2ème mois, l’embryon amorce doucement sa transition vers le stade fœtal, qu’il attendra aux alentours de la 9ème semaine (11 SA). Il sera alors possible de réaliser la première échographie (entre 11 et 13 SA), de voir votre bébé et d’entendre ses battements de cœur pour la première fois.

Peut-on savoir si le bébé est bien accroché ?

Au cours de la 6ème semaine, si la nidation est désormais terminée, le col de l’utérus est désormais plus sensible ce qui peut causer de légers saignements après les rapports sexuels. Mieux vaut les signaler systématiquement à son professionnel de santé. Il peut s’agir d’une d’une fausse-couche ou d’un trouble de la grossesse

Posez toutes vos questions à un professionnel de santé

Des gynécologues et des sages-femmes sont disponibles de 6h à 1h en téléconsultation.

Quels sont les symptômes de la mère à 6 semaine de grossesse ?

Pour la mère, la 6ème semaine de grossesse signifie en général l’apparition ou la poursuite de symptômes un peu désagréables :

  • Augmentation du taux d’hormone bêta-HCG, dont le taux se situe maintenant entre 30 000 et 190 000 mUI/L.
  • Nausées et vomissements ;
  • Fatigue intense ;
  • Crampes liées à l’expansion de l’utérus ;
  • Tensions dans les seins ;
  • Tiraillements dans le bas-ventre ;
  • Brûlures d’estomac ;
  • Envie fréquente d’uriner ;
  • Sautes d’humeur.

Ces symptômes sont présents en nombre et en intensité variables selon les femmes. Il est également possible de ne pas en avoir du tout sans que cela ne doive systématiquement inquiéter. Si c’est votre cas, profitez-en car c’est sans doute temporaire. En ce qui concerne le ventre, il commence généralement à s’arrondir à la fin du 3ème mois chez les multipares (qui ont déjà eu un ou plusieurs enfants).

En revanche, si vos symptômes vous paraissent anormaux et vous causent des désagréments importants au quotidien, mentionnez-les à votre professionnel de santé.

Quelles sont les démarches à faire au cours de la 6ème semaine de grossesse ?

Même s’il est encore tôt pour la première échographie, à 6 semaines de grossesse il est déjà possible de réaliser la première consultation prénatale. Celle-ci s’effectue auprès d’un professionnel de santé (médecin généraliste, gynécologue ou sage-femme) et permet de confirmer cliniquemement la grossesse et de la dater.

Au cours de ce rendez-vous, votre professionnel de santé évalue également votre état de santé général, vos symptômes et vous prescrit des examens sanguins afin de limiter les risques de maladie de la grossesse. Il est à réaliser avant la fin du premier trimestre.

Parallèlement, vous pouvez annoncer votre grossesse à votre employeur, si vous le souhaitez. Vous pouvez aussi anticiper dès à présent le choix de l’établissement où vous souhaitez accoucher ainsi que de la crèche, s’il s’agit d’une crèche privée ou d’entreprise.

En cas de symptômes gênants, téléconsultez depuis chez vous

Des gynécologues et des sages-femmes sont disponibles en vidéo de 6h à 1h 7j/7.

Comment bien vivre ses premières semaines de grossesse ?

Il n’y a pas de bonne manière de vivre ses premières semaines de grossesse, chaque femme ayant un vécu qui lui est propre. Ainsi une femme enceinte qui n’a aucun symptôme peut sembler avoir la vie douce par rapport à celle qui est assaillie par les nausées au point d’avoir des difficultés à s’alimenter.

Peu importe vos symptômes, ce qui est important c’est d’être à leur écoute et de signaler toute anomalie (saignements prolongés, douleurs…) à votre professionnel de santé. Autrement, les conseils généraux continuent de s’appliquer : s’abstenir de consommer de l’alcool, du tabac et des aliments crus, se reposer, boire suffisamment (au moins 1,5L d’eau) et manger varié et équilibré.

Quelques pratiques peuvent aussi aider :

  • En cas de stress : écrire ses pensées dans un journal, méditer, utiliser une application comme Mon Sherpa ou pratiquer une activité physique douce peuvent aider.
  • Les tensions dans la poitrine peuvent être soulagées par le port d’un soutien-gorge adapté.
  •  Si on a des nausées importantes, le fait de manger léger et en petite quantité tout au long de la journée permet de continuer à s’alimenter.

Foire aux questions

Comment savoir si je suis enceinte de jumeaux ?

La seule manière de confirmer une grossesse gémellaire, c’est par une échographie . Réalisable par un médecin ou une sage-femme, elle peut détecter la présence d’une grossesse multiple dès la 6ème semaine. Un taux d’hormone bêta-hCG élevé peut aussi constituer un signe avant coureur. D’autres symptômes, même sévères, ne permettent pas à eux seuls de confirmer une grossesse multiple.