Méthodes de contraception

Par Olivia Carron · Sage-femme · Publié le 3 juillet 2017, mis à jour le 4 mars 2020

Tout le contenu médical est validé par la Direction médicale de Qare

« La meilleure contraception est celle que l’on choisit ! En effet, chaque femme a un profil et des attentes différentes face à la contraception, il est donc utile de se renseigner sur les différentes possibilités qui s’offrent à elles.

méthode contraception

Le dispositif intra-utérin (DIU) ou stérilet

Il en existe deux sortes:

  • au cuivre
  • au lévonorgestrel

Le DIU (appelé stérilet auparavant) est placé dans l’utérus par un médecin ou une sage-femme. La pose dure quelques minutes. Il peut être enlevé par le médecin ou la sage-femme dès que la femme le désire.

Il est efficace en moyenne 5 ans. Il a une longue durée d’action et permet d’avoir l’esprit tranquille. Il peut être utilisé chez les femmes n’ayant pas encore eu d’enfants.

  • Efficacité DIU cuivre : 99,2%
  • Efficacité DIU hormonal : 99,8%

La pilule contraceptive

Un comprimé à prendre quotidiennement et à heure régulière pendant 21 ou 28 jours selon le type de pilule.

Il en existe deux sortes :

  1. les pilules combinées (oestroprogestatives) qui contiennent 2 hormones
  2. et les pilules progestatives qui n’en contiennent qu’une seule.

Les pilules oestroprogestatives sont classées selon la génération du progestatif. Le type de génération sera envisagé avec le professionnel de santé consulté.

  • Efficacité : 99,7%

L’implant contraceptif

Un bâtonnet cylindrique de 4 cm de long et 2 mm de large inséré sous la peau du bras, sous anesthésie locale (crème anesthésiante). La pose dure quelques minutes. Il peut être laissé en place pendant 3 ans.

Cet implant peut être retiré par un médecin ou une sage-femme dès que la femme le désire. Il s’agit d’une contraception hormonale (progestative).

  • Efficacité : 99,9%

L’anneau vaginal

Un anneau souple à placer soi-même dans le vagin, simplement comme un tampon. On le laisse en place pendant 3 semaines. On retire soi-même l’anneau au début de la 4ème semaine, ce qui provoque l’apparition des règles. On est protégé même pendant la période d’arrêt. Il s’agit d’une contraception oestroprogestative.

  • Efficacité : 99,7%

Le diaphragme et la cape cervicale

Le diaphragme est une coupelle en silicone que l’on place soi-même dans le vagin. Il s’utilise associé à un spermicide. Cela empêche le passage des spermatozoïdes.
La cape est un dôme très fin, en silicone, qui vient recouvrir le col de l’utérus. Le diaphragme ou la cape seront posés au moment du rapport sexuel (ou quelques heures avant). Il est important de le/la garder en place pendant 8 heures après le rapport. Il/Elle est réutilisable.

  • Efficacité Diaphragme : 88%
  • Efficacité Cape : 84%

Le préservatif masculin

En latex ou polyuréthane, il se déroule sur le pénis en érection avant la pénétration et retient le sperme. Il faut le retirer avant la fin de l’érection en retenant le préservatif à la base du pénis. Le préservatif doit être changé à chaque rapport sexuel.

  • Efficacité : 85%

L’implant contraceptif

Un bâtonnet cylindrique de 4 cm de long et 2 mm de large inséré sous la peau du bras, sous anesthésie locale (crème anesthésiante). La pose dure quelques minutes. Il peut être laissé en place pendant 3 ans.
Cet implant peut être retiré par un médecin ou une sage-femme dès que la femme le désire. Il s’agit d’une contraception hormonale (progestative).

  • Efficacité : 99,9%

L’anneau vaginal

Un anneau souple à placer soi-même dans le vagin, simplement comme un tampon. On le laisse en place pendant 3 semaines. On retire soi-même l’anneau au début de la 4ème semaine, ce qui provoque l’apparition des règles. On est protégé même pendant la période d’arrêt. Il s’agit d’une contraception oestroprogestative.

  • Efficacité : 99,7%

Le diaphragme et la cape cervicale

Le diaphragme est une coupelle en silicone que l’on place soi-même dans le vagin. Il s’utilise associé à un spermicide. Cela empêche le passage des spermatozoïdes.
La cape est un dôme très fin, en silicone, qui vient recouvrir le col de l’utérus. Le diaphragme ou la cape seront posés au moment du rapport sexuel (ou quelques heures avant). Il est important de le/la garder en place pendant 8 heures après le rapport. Il/Elle est réutilisable.

  • Efficacité Diaphragme : 88%
  • Efficacité Cape : 84%

Le préservatif masculin

En latex ou polyuréthane, il se déroule sur le pénis en érection avant la pénétration et retient le sperme. Il faut le retirer avant la fin de l’érection en retenant le préservatif à la base du pénis. Le préservatif doit être changé à chaque rapport sexuel.

  • Efficacité : 85%

Le préservatif féminin

Gaine en nitrile ou en polyuréthane munie d’un anneau souple aux 2 extrémités qui se place dans le vagin. Il peut être mis en place plusieurs heures avant le rapport sexuel, et doit être changé à chaque rapport

  • Efficacité : 79%

Les spermicides

Ils se présentent sous forme de gel et d’ovule qui se placent dans le vagin quelques minutes avant chaque rapport et détruisent les spermatozoïdes. Il s’agit d’une contraception de dépannage.

  • Efficacité : 71%

Les méthodes de stérilisation à visée contraceptive

Ces méthodes peuvent être envisagées chez des personnes majeures, hommes ou femmes (vasectomie, ligatures des trompes ou pose d’Essures). Elles provoquent une stérilité considérée comme définitive. L’intervention se déroule dans un établissement de santé.

Source : choisir sa http://contraception.fr/