Maladie de Pica : quand ce que l’on mange n’est pas comestible

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Des professionnels sont là pour vous aider

Parlez-en à un psychiatre ou un psychologue en téléconsultation depuis chez vous de 6h à 1h 7j/7, c’est 100% pris en charge pas l’Assurance Maladie (hors dépassements d’honoraire).

Démarrer la consultation

Trouble du comportement alimentaire chronique, la maladie de Pica consiste à ingérer des substances non comestibles. Pourquoi survient-elle ? Et comment la soigner ? L’équipe médicale de Qare vous parle de la maladie de Pica.

La maladie de Pica, qu’est-ce que c’est ?

La maladie de Pica est, par définition, un trouble psychiatrique, répertorié parmi les troubles du comportement alimentaire (Manuel DSM V). Plusieurs éléments à retenir sur cette maladie :

  • Les personnes qui en souffrent ingèrent de manière répétée et persistante (pendant plus d’un mois) des substances non comestibles.
  • Le syndrome de Pica est diagnostiqué aussi bien chez les adultes que les enfants.
  • Cette maladie est avérée chez les personnes âgées de plus de 2 ans, car avant, un enfant ne sait pas encore distinguer ce qu’il mange.

Quelles sont les substances avalées dans le cadre de la maladie de Pica ?

Dans la plupart des cas, les personnes atteintes de la maladie de Pica ingèrent des matériaux non toxiques, mais ce n’est pas toujours le cas. Parmi les substances ingérées les plus fréquentes, on compte :

  • La terre, l’argile, la craie, le sable (géophagie) ;
  • L’amidon (amylophagie) ;
  • Les glaçons, la glace, le givre (pagophagie) ;
  • Les cheveux (trichophagie) ;
  • Autres substances.

La maladie de pica est-elle héréditaire ?

À ce jour, aucun élément ne se pose en faveur d’un facteur héréditaire. Il n’y a pas vraiment de cause identifiée à la maladie de Pica.

Causes et complications

À l’heure actuelle, ce syndrome ne fait pas l’objet d’un grand nombre d’études. Il manque en réalité beaucoup d’informations et de modèles. Au niveau du grand public, la maladie de Pica demeure inconnue pour la plupart des gens.

N'ayez pas peur de demander de l'aide

Des psychiatres sont disponibles pour vous aider à aller mieux. Prenez RDV en ligne dès maintenant.

Quelles sont les causes de la maladie de Pica ?

Il n’y a pas de causes identifiées à maladie de Pica, cependant on distingue plusieurs facteurs de risque, tels que :

  • Le stress ;
  • Un niveau socio-économique bas ;
  • Des facteurs culturels ;
  • Une déficience intellectuelle ;
  • Une négligence pendant l’enfance.

Cette maladie peut également survenir chez les personnes qui ne souffrent pas de troubles mentaux, à l’adolescence notamment, dans le cadre d’un trouble de l’image de soi. Chez les enfants, la maladie de Pica est susceptible d’apparaître à la suite d’un trouble affectif.

Certaines femmes développent, quant à elle, le syndrome de Pica durant leur grossesse.

Quelles peuvent être les complications de la maladie de Pica ?

Dans la majorité des cas, les personnes atteintes de la maladie de Pica ne mangent pas de substances qui les mettent en danger. Toutefois, étant donné la composition et la forme de certains éléments ingérés, cela peut parfois donner lieu à des complications somatiques, comme :

  • Une carence en fer ;
  • Des troubles digestifs (constipation), une occlusion, intoxication par métaux lourds (plomb, mercure, etc) ;
  • Une hypokaliémie ;
  • Une infection parasitaire (rare).

Diagnostic et traitement

Comment diagnostique-t-on la maladie de Pica ?

Les critères de diagnostic incluent :

  • Une évaluation de ce que le patient mange.
  • La fréquence : lorsqu’il mange avec persistance des choses qui ne sont pas des aliments depuis 1 mois ou plus.

Le médecin se base sur :

  • Un examen clinique.
  • Des tests pour déterminer la présence d’éventuelles complications.

À noter que parfois, la maladie de Pica est diagnostiquée aux urgences, devant une anémie par carence en fer, une occlusion intestinale et dans de rares cas, par intoxication aux métaux lourds.

Parlez-en à un professionnel

Discutez de vos symptômes avec un psychiatre ou un psychologue en vidéo.

Comment soigner la maladie de Pica ?

Le traitement de ce syndrome nécessite une équipe multidisciplinaire (psychiatre, psychologue, diététicien, travailleurs sociaux). L’éducation du patient est au centre du traitement, et prend en compte son origine culturelle et sociale.

En cas de maladies psychiatriques associées, une adaptation du traitement psychiatrique (neuroleptique) peut être nécessaire.

Dans un second temps, un traitement des carences nutritionnelles est mis en place, ainsi que pour les autres complications.

Bon à savoir : sachez que le syndrome de Pica peut ne durer que quelques mois, puis disparaître spontanément, en particulier chez les enfants.

Foire aux questions

Comment appelle-t-on les personnes qui mangent leurs cheveux ?

La trichophagie consiste à arracher ses propres cheveux, puis à les ingérer. Elle peut être associée au syndrome de Pica.

Pour en savoir plus dans la même catégorie :