Les symptômes du surmenage

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Décrivez vos symptômes à un médecin

Des médecins généralistes sont disponibles de 6h à 23h pour vous orienter en cas de doute.

Consultation remboursable par l’Assurance Maladie.

Consulter en vidéo

On parle de surmenage professionnel, maternel, sportif… Le surmenage, c’est le clignotant qui précède un vrai burn-out. Il est important d’en connaître les symptômes et de les repérer dans sa vie afin de pouvoir rebondir.

Quels sont les signes du surmenage ?

Le surmenage provoque plusieurs types de symptômes : physiques, intellectuels, émotionnels et mentaux.

  1. Un symptôme émotionnel : on a l’impression d’être vidé de ses ressources, on se trouve dans un état d’anxiété ou de stress permanent. C’est un symptôme d’épuisement nerveux.
  2. Physiquement, on éprouve une grande fatigue qui ne s’en va pas : le sommeil n’est pas récupérateur, les périodes de repos ne reposent pas, on a des insomnies.
  3. On a des pertes de mémoire, des difficultés à se concentrer, on fait des erreurs de jugement, on n’arrive plus à s’organiser : ce sont les symptômes intellectuels du surmenage.
  4. D’un point de vue relationnel, les rapports humains ne nous intéressent plus, on s’isole, on n’arrive plus à montrer de l’empathie, que ce soit à ses collègues, ses amis, sa famille.
  5. Le symptôme mental du surmenage est une démotivation par rapport à ce que l’on doit faire, que ce soit professionnel ou d’ordre privé. Parallèlement, la confiance en soi est en chute libre.

Les symptômes physiques du surmenage

Le premier signe du surmenage, c’est une grande fatigue. Souvent elle s’accompagne d’insomnies, ou bien le sommeil n’est pas réparateur. La fatigue est aussi intellectuelle : on n’arrive plus à s’organiser, à faire tout ce qu’on a à faire, on se sent « sous l’eau ».

Cette fatigue s’accompagne souvent de symptômes psychosomatiques :

  • mal de dos,
  • migraines,
  • douleurs musculaires,
  • prise de poids rapide ou au contraire perte de poids avec de l’anorexie.
  • Les vertiges peuvent aussi être un symptôme de surmenage.

Le surmenage peut aussi s’accompagner de maladies (rhume, sinusite, bronchite…) ou de problèmes de peau comme l’eczéma ou le psoriasis. Les problèmes digestifs sont fréquents, le plus connu étant l’ulcère à l’estomac. Enfin, on peut avoir des poussées passagères d’hypertension en cas de surmenage.

Si vous êtes dans une situation de surmenage, vous n’aurez bien sûr pas tous ces symptômes. Mais si vous en éprouvez certains, nous vous recommandons de consulter sans tarder un médecin pour faire le point.

Consulter rapidement un médecin

Vous pouvez consulter un médecin généraliste en premier recours ou un psychiatre en téléconsultation de 6h à 23h chaque jour.

Quels sont les premiers symptômes du burn-out ?

Le burn-out, c’est la conséquence ultime d’un surmenage professionnel. Les premiers symptômes du surmenage professionnel sont ceux du surmenage en général cités ci-dessus. Ils sont provoqués par certaines contraintes du milieu du travail : pression forte de la hiérarchie, manque de reconnaissance ou de liberté d’action souvent. Il peut y avoir aussi des conflits de valeurs et du surmenage mental.

surmenage travail

Si vous prenez conscience de ces difficultés dans votre vie professionnelle, consultez sans attendre pour éviter un burn-out plus grave. Vous pouvez appeler le médecin du travail, un autre médecin généraliste ou un psychologue. Ils sauront vous écouter et vous aider à prendre du recul et mettre en place des solutions. Un médecin pourra éventuellement vous prescrire un arrêt de travail pour vous aider à faire face à cette situation.

Consultez dès aujourd'hui

Des médecins généralistes et des psychiatres sont disponibles en téléconsultation.

C’est quoi le surmenage ?

Le surmenage, par définition, c’est la conséquence d’un travail physique ou intellectuel intense, provoquant une fatigue excessive. On pense tout de suite au burn-out au travail, mais le surmenage n’est pas uniquement professionnel, il peut se produire dans la vie privée ou familiale. Les sportifs de haut-niveau également peuvent avoir des symptômes de surmenage, en raison d’un stress permanent.

Le surmenage chez la femme

Le surmenage est de plus en plus fréquent chez les femmes, notamment quand elles ont des enfants. En effet, ce sont très souvent elles qui assument l’essentiel de la charge mentale de la famille : prendre les rendez vous médicaux, suivre les scolarités, assurer l’intendance de la maison…

Les périodes les plus à risque de surmenage sont les premières années de maternité, et la ménopause avec ses yo-yo hormonaux. Si vous êtes dans cette situation, si vous vous sentez “au bout du rouleau”, n’attendez pas pour parler à un médecin ou un psychologue. Il vous aidera à prendre soin de vous.

surmenage femme

Comment soigner le surmenage ?

  1. En cas de surmenage, la première chose à faire est de prendre du recul.
  2. Le médecin vous prescrira si nécesssaire quelques jours d’arrêt de travail.
  3. Profitez-en pour mettre en place des règles de d’hygiène et de diététique simples : faites du sport ou aérez-vous, mangez équilibré et régulièrement, limitez le café et l’alcool.

Vous ne devriez pas avoir besoin de traitements médicamenteux en cas de surmenage, tant qu’il ne s’est pas aggravé en burn-out. En revanche, le soutien d’un psychologue peut être très utile pour vous soutenir et aborder la vie avec un nouveau point de vue.

Notre conseil : dès les premiers symptômes de surmenage, réagissez et consultez sans tarder. Le surmenage c’est une pathologie fréquente, un médecin saura vous aider.

Sources :