Adénomyose : à quoi correspond cette anomalie utérine ?

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Parlez de vos symptômes à un professionnel

Consultez des gynécologues et des sages-femmes depuis chez vous et faites le point.

Consultation remboursable par l’Assurance maladie

Voir les disponibilités

L’adénomyose est une maladie utérine qui désigne une anomalie de la zone qui relie l’endomètre et le myomètre. Est-ce que l’adénomyose se soigne ? Quelles sont les conséquences connues ? L’équipe médicale de Qare fait le point.

Qu’est-ce que l’adénomyose ? (définition)

L’adénomyose, également appelée « l’endométriose interne », est une maladie gynécologique fréquente et bénigne. Elle révèle la présence anormale de cellules d’endomètre (muqueuse qui tapisse l’intérieur de l’utérus) dans le myomètre (le muscle de l’utérus).

L’utérus, parasité par des kystes de tissu endométrial, augmente, pouvant doubler, voire tripler de volume.

Quelques éléments à noter sur l’adénomyose :

  • L’adénomyose est intimement liée à l’endométriose (6 à 20 % des cas), mais pas systématiquement. Une femme peut avoir de l’adénomyose sans endométriose, et vice versa.
  • Les techniques d’imagerie actuelles permettent de diagnostiquer efficacement l’adénomyose.
  • L’adénomyose est fréquemment associée à la présence de fibromes utérins.
  • Selon les statistiques, cette anomalie utérine toucherait 11 à 13% de la population féminine, de 36 à 40 ans dans 25% des cas (chiffres SCGP, 2016).

Quelles sont les différentes formes d’adénomyose ?

Tout comme les fibromes utérins, il existe différents types d’adénomyose. Notons tout d’abord que celle-ci peut être superficielle ou profonde.

Les autres types d’adénomyose sont :

  • L’adénomyose diffuse : de nombreux foyers sont disséminés sur l’ensemble du myomètre ;
  • L’adénomyose focale : un ou plusieurs foyers sont localisés sur le myomètre.

Ne restez pas seules avec vos questions

Des gynécologues et des sages-femmes sont disponibles en téléconsultation. Disponibilités 7J/7, de 6h à minuit.

Est-ce que l’adénomyose est grave ?

L’adénomyose est une pathologie bénigne, qui n’a pas vocation à devenir maligne, et conduire à un cancer, par exemple. Néanmoins, certaines formes peuvent entraîner des symptômes extrêmement douloureux et invalidants au quotidien.

Quelle différence entre adénomyose et endométriose ?

L’adénomyose et l’endométriose se rejoignent par la présence anormale de cellules endométriales à certains endroits, qui migrent pendant les règles. Elles se différencient par la localisation de ces tissus.

Pour l’adénomyose, ces derniers évoluent dans le myomètre, alors que pour l’endométriose, on les retrouve en dehors de l’utérus, sur les trompes de Fallope, les ovaires, le péritoine, la vessie

Quels sont les signes de l’adénomyose ?

Il est important de noter que chez 2 femmes sur 3, l’adénomyose n’entraîne pas de symptôme.

Chez celles pour qui la maladie se manifeste, les symptômes sont similaires à ceux de l’endométriose. On observe :

  • Des ménorragies, des règles très abondantes et longues, qui durent plus de 7 jours (dans 50% des cas) ;
  • Des dysménorrhées, des douleurs liées aux cycles menstruels (dans 30% des cas) ;
  • Des métrorragies, des pertes de sang en dehors des cycles menstruels (dans 20% des cas) ;
  • Des douleurs pendant les rapports sexuels (dyspareunies).

À noter que l’adénomyose peut indirectement être à l’origine d’une fatigue importante, en raison de douleurs permanentes et de pertes de sang durables.

Est-ce que l’adénomyose fait gonfler le ventre ?

L’envahissement de l’endomètre (muqueuse utérine) dans le myomètre provoque une augmentation du volume global de l’utérus qui se gorge de sang.

La prise de poids induite en cas d’adénomyose est minime.

Causes et complications de l’adénomyose

Qu’est-ce qui provoque l’adénomyose ?

À l’heure actuelle, les causes de l’adénomyose demeurent encore mystérieuses. Plusieurs facteurs de risques sont tout de même observés. Parmi eux, les grossesses multiples ou un endomètre très développé (hyperplasie endométriale).

Quelles sont les conséquences de l’adénomyose ?

Au-delà des symptômes gênants à vivre au quotidien, l’adénomyose peut considérablement perturber les projets de grossesse, en impactant la fertilité.

En effet, cette anomalie utérine peut potentiellement être à l’origine d’une inflammation qui empêche l’implantation de l’embryon.

De plus, lorsqu’une femme atteinte d’adénomyose parvient à tomber enceinte, les risques de fausses couches sont multipliés par 2.

Diagnostic et traitement de l’adénomyose

L’adénomyose étant asymptomatique dans la majorité des cas, on la découvre souvent de manière fortuite, lors d’un examen gynécologique de routine.

L’échographie pelvienne et l’IRM pelvienne sont les deux examens d’imagerie de référence pour diagnostiquer l’adénomyose.

Quel traitement pour soigner l’adénomyose ?

Les traitements de l’adénomyose sont prescrits aux femmes symptomatiques. En d’autres termes : s’il n’y a pas de symptômes, on ne traite pas.

Ces traitements sont soit médicamenteux (contraception hormonale bloquant l’ovulation et ainsi la prolifération de l’endomètre), soit chirurgicaux (traitement localisé ou hystérectomie chez les femmes de plus de 40 ans n’ayant plus de désir de grossesse).

Dans le détail, en l’absence d’un désir de grossesse :

  • Une contraception adaptée à l’adénomyose, comme la prise d’une pilule en continu pour stopper les règles, bloquer l’ovulation et empêcher la prolifération de la muqueuse utérine (endomètre). La pose d’un SIU hormonal, type Miréna (stérilet) permet de stopper l’anémie grâce à un arrêt des saignements, diminuer les ménorragies, ainsi que le volume utérin.
  • L’analogue GnRH + add back therapy, ce traitement permet de réduire les symptômes associés à l’adénomyose.
  • Un traitement chirurgical conservateur ou radical (une hystérectomie, qui consiste à retirer l’utérus).

Dès les premiers symptômes, demandez un avis médical

Quand l’adénomyose est symptomatique, elle doit être traitée. Prenez RDV en ligne avec un gynécologue ou une sage-femme.

Quelle contraception en cas d’adénomyose ?

Le choix de la contraception est à déterminer avec le médecin ou la sage-femme qui vous suit. En fonction de vos symptômes et de vos préférences, il peut s’agir d’une pilule ou d’un stérilet.

Est-ce que l’adénomyose peut disparaître ?

L’adénomyose étant grandement liée aux variations hormonales, celle-ci peut régresser spontanément à la ménopause. À cette période, le taux d’œstrogènes diminue drastiquement, pour disparaître totalement.

Foire aux questions

Peut-on mourir d’un fibrome ?

Tout comme l’adénomyose, les fibromes utérins sont bénins et n’ont pas vocation à évoluer vers des pathologies malignes, qui peuvent être potentiellement mortelles.

Qu’est-ce que la dyspareunie ? (définition)

La dyspareunie se caractérise par des douleurs pelviennes lors des rapports sexuels.

Il existe plusieurs sortes de dyspareunies, qui ne se situent pas nécessairement au niveau du vagin. 7 à 10% des femmes sont concernées par cette affection.