Névralgie d’Arnold : définition, causes et traitement

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Consultez un médecin depuis chez vous !

Consultez un médecin sans vous déplacer 7j/7 de 6h à 1h en téléconsultant !

N’avancez aucun frais si vous consultez en tiers payant.

Démarrer la consultation

Douleur cervicale qui s’étend parfois jusqu’à la tête, la névralgie d’Arnold fait partie des affections neurologiques courantes. Est-elle grave ? Comment la reconnaître et s’en débarrasser ? L’équipe médicale de Qare vous en dit plus sur la névralgie d’Arnold.

La névralgie d’Arnold, qu’est-ce que c’est ?

On appelle névralgie d’Arnold une douleur d’origine nerveuse, provoquée par la compression du nerf d’Arnold (ou nerf grand occipital). Chargé d’innerver les muscles profonds du cou, ce nerf joue deux grands rôles : un rôle moteur (mobilité du cou) et un rôle sensitif (il nous permet de sentir notre cuir chevelu).

Le nerf d’Arnold part de la nuque et remonte vers le crâne, à gauche et à droite. Lorsqu’il est compressé, de vives douleurs apparaissent. La névralgie d’Arnold peut entraîner des douleurs au niveau des cervicales, mais pas toujours.

Quels sont les autres symptômes de la névralgie d’Arnold ?

La névralgie d’Arnold peut se caractériser par diverses manifestations, la principale étant la douleur. Parmi les autres symptômes, on observe :

  • De violents maux de tête, qui peuvent s’étendre jusqu’à l’œil ;
  • Une douleur vive derrière la tête s’étendant vers le haut du crâne ;
  • Une sensation de décharges électriques ou de brûlures dans la région occipitale ;
  • Des vertiges (en cas de douleurs très importantes).

À noter que les douleurs sont fréquemment déclenchées par les mouvements du cou. Souvent très intenses et chroniques, elles peuvent s’étendre au visage (front, tempes, mâchoire, oreilles…).

Est-ce que la névralgie d’Arnold est grave ?

La névralgie d’Arnold n’est pas grave en soi, mais peut s’avérer relativement handicapante au quotidien. Il est important de consulter un médecin pour déterminer avec lui le traitement le plus adapté.

Recevez une ordonnance en ligne

Pour recevoir un avis médical et une ordonnance, si nécessaire, téléconsultez. Disponibilités 7J/7 de 6h à 1h. Prendre RDV.

Les causes de la névralgie d’Arnold

La névralgie d’Arnold apparaît lorsque le nerf se trouve en situation conflictuelle avec d’autres éléments anatomiques du cou. Parmi eux, les os de la colonne vertébrale cervicale, par exemple, là où le nerf d’Arnold démarre.

Qu’est-ce qui provoque les névralgies d’Arnold ?

Plusieurs causes peuvent être à l’origine d’une névralgie d’Arnold. Celles-ci peuvent être provoquées par quelque chose ou être spontanées, et se développer seules. Parmi elles, on compte :

  • Un rhumatisme, tel que l’arthrose (relativement fréquent) ou une polyarthrite rhumatoïde ;
  • Un traumatisme survenu lors d’un accident de voiture ou après une chute, par exemple ;
  • Un blocage ou une contraction musculaire ;
  • Une syringomyélie, une maladie rare de la moelle épinière ;
  • Le stress, qui peut irriter le nerf d’Arnold en exacerbant les tensions musculaires.

Diagnostic et traitement

Comment diagnostiquer une névralgie d’Arnold ?

En cas de douleurs persistantes, la première chose à faire est évidemment de consulter votre médecin traitant, qui pourra alors poser un premier diagnostic en vous examinant.

À l’issue de la consultation, il envisagera éventuellement de vous prescrire des examens complémentaires pertinents, comme une IRM cervicale ou un scanner.

N'attendez pas que votre état ne se dégrade

Consultez un médecin généraliste en vidéo pour lui décrire vos symptômes.

Comment soulager la névralgie d’Arnold ?

Pour se débarrasser d’une névralgie d’Arnold, plusieurs approches peuvent être envisagées.

L’approche médicamenteuse

  • La prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou de paracétamol ;
  • Parfois, des injections composées de cortisone et d’un anesthésique local.

L’approche pratique

  • Des séances de kinésithérapie ou d’ostéopathie.

L’approche naturelle

  • La phytothérapie, l’acupuncture, la naturopathie…

Quel médecin consulter pour une névralgie d’Arnold ?

Après la confirmation de votre diagnostic, vous pouvez vous rendre chez un kinésithérapeute ou un ostéopathe ayant l’habitude de prendre en charge ce type de névralgie.

Certains rhumatologues disposent également de ces compétences.

Foire aux questions

Comment bien dormir avec une névralgie d’Arnold ?

Pour bien dormir avec ce type d’affection, il vous faut choisir un oreiller adapté, qui soutiendra bien le rachis cervical. Privilégiez les positions sur le dos ou sur le côté et évitez la position ventrale, qui est contre-physiologique.