S.M.A.R.T : cette année, je me remets au sport !

Par Christophe Rambaud · Masseur-kinésithérapeute · Mis à jour le 3 mars 2020, publié le 28 décembre 2017

Tout le contenu médical est validé par la Direction médicale de Qare

Parmi la liste de bonnes résolutions, en voici une qui revient tous les mois de janvier :

« Cette année je me remets au sport ! »

Cette excellente idée cache des objectifs différents, tous légitimes et personnels :

  • « Être plus en forme »,
  • « Arrêter de fumer »,
  • « S‘occuper de soi »,
  • « Perdre du poids »,
  • « Être plus tonique » …

Elle soulève aussi des interrogations :

  • « Quelles activités physiques vais-je pratiquer ? »,
  • « Quand vais-je le faire ? »,
  • « Quelles chaussures acheter ? »,
  • « Comment démarrer ? » …

Evidemment les bienfaits de l’activité physique ne sont plus à démontrer. Elle est anti dépresseur et antalgique, elle améliore le sommeil, augmente le tonus musculaire, réduit le risque de nombreuses maladies liées à la sédentarité (diabète, hypertension artérielle), et apporte un meilleur dynamisme cérébral.

Tous ces bénéfices répondent à une pratique régulière, adaptée et durable. La principale difficulté étant que les bonnes intentions du réveillon ont du mal à entrevoir le printemps !

Comment maintenir la motivation et le plaisir jusqu’à ressentir les bienfaits de l’activité physique ?

La nouvelle année sera S.M.A.R.T. !

Pour faire évoluer cette « bonne résolution » vers un projet réalisable, le meilleur conseil est de l’exprimer le plus clairement possible. Pour cela aidons-nous de l’acronyme S.M.A.R.T. (1)

S comme : Ma résolution est Spécifique.

Elle m’appartient et ses motivations sont individuelles : perte de poids, arrêt de la cigarette, dépassement de soi… Même dans le cas d’une aventure collective, elle reste motivée par mon envie d’activité de groupe et non pas par la simple émulation d’un projet décidé par d’autres. Je suis capable de décrire mon projet précisément sans ambiguïté. Simplement dire « Je vais faire du sport » ou « Reprendre la natation » engage peu. Annoncer « je vais apprendre les pas de base du tango argentin », « Je vais courir un marathon en 2018 », « Je vais pratiquer du Pilates pour me gainer », montre une direction lisible pour vous et votre entourage.

M comme : Il doit être Mesurable.

Votre objectif est quantifiable avec la détermination d’une valeur en-deçà de laquelle il n’est pas encore atteint. Si tel est le cas, un changement de stratégie, de nouveaux moyens et conseils sont nécessaires. Ainsi vous êtes capable d’énoncer « Je souhaite connaître les 30 pas de base du tango », « je veux courir des footings de 45 minutes minimum ».

A comme : Mon projet est obligatoirement Ambitieux.

C’est un challenge à ma mesure ! Je réalise une activité qu’aujourd’hui je ne fais pas et cela m’attire et me motive. « Je vais participer au marathon de Berlin », « Je veux pouvoir faire la compétition de cross fit de mon club de fitness »…

R comme : mon souhait est Réalisable.

Oui, c’est possible : physiquement, matériellement, par rapport à mes disponibilités, à ma vie sociale et professionnelle. Cela me demande de partager mon projet avec mon entourage, prendre la mesure de mes dispositions physiques et techniques. Il semble peu opportun de programmer une randonnée en roller dès le 1er mois si je suis débutant,ou de vouloir perdre 7 kilos en 2 semaines en faisant des abdo-fessiers. Cette notion de réalisable renvoie le plus souvent à la notion de progressivité sans laquelle je m’expose à des défaillances physique (la blessure) et motivationnelle (l’arrêt).

T comme : je définis Temporellement mon intention.

Cela datera ma réussite.
« Je veux courir au moins 45 minutes 2 fois par semaine avant juillet » « Je veux faire le marathon de Berlin en septembre cette année. ».

Ainsi précisée, cette intention est devenue un projet construit. Il reste à lister les moyens à mettre en place pour le réaliser. Voici une liste non exhaustive que vous pourrez compléter :

  • La visite médicale de contre-indication à la pratique de l’activité,
  • Une programmation individualisée construite en respectant la vie familiale et professionnelle,
  • Votre niveau actuel,
  • Un lieu ou cadre de pratique adapté,
  • Des conseils de professionnels, sur la technique, le matériel, la nutrition par exemple.

A votre tour lancez-vous ! Détaillez précisément votre envie et les moyens nécessaires pour l’assouvir. Ainsi la « bonne résolution de 2018 » vous conduira, assurément sans danger, au plaisir d’une activité physique régulière, adaptée, durable et à ces nombreux bienfaits pour votre santé.

Une année Qarement SMART !

1. Acronyme emprunté au domaine du management. George T. Doran, « There’s a S.M.A.R.T. way to write management’s goals and objectives », Management Review, vol. 70, n o 11,‎ 1981, p. 35–36

Votre médecin peut vous prescrire des activités physiques et sportives, pour en savoir plus cliquez ici.