Crise de foie : reconnaître les signes pour la soigner

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Consultez un médecin en vidéo dans la journée !

Téléconsultez un médecin généraliste depuis chez vous, décrivez-lui vos symptômes et recevez une ordonnance si nécessaire. Sans avance de frais avec le tiers payant.

Prendre RDV

Si la crise de foie est un événement bien connu des Français, surtout pendant les fêtes, son nom détourne pourtant notre attention du réel problème qui n’est jamais vraiment lié au foie. Qu’est-ce que la crise de foie ? Quels en sont les symptômes ? Comment la prévenir ? L’équipe médicale de Qare répond à vos questions.

Qu’est-ce que la crise de foie ?

Si on utilise souvent le terme “crise de foie” pour désigner les symptômes qui apparaissent après un repas trop copieux (gras et/ou sucré) ou une soirée alcoolisée, le foie est pourtant rarement en cause dans ce phénomène.

C’est plutôt la vésicule biliaire (la petite glande sous le foie qui diffuse la bile dans l’intestin pour digérer les graisses), l’estomac et l’intestin qui manifestent leur mécontentement pour avoir été trop sollicités. En langage médical, cette sensation de crise de foie provoquée par l’indigestion porte le nom de dyspepsie.

Se méfier des causes graves

Le plus souvent, la crise de foie est passagère et sans complications. Toutefois si vos troubles digestifs persistent, il est conseillé de consulter un médecin. Parmi les autres causes pouvant provoquer un inconfort gastrique qui survient après les repas, on compte :

  • Un ulcère à l’estomac ;
  • Un reflux gastro-œsophagien ;
  • L’abus de certains médicaments (paracétamol, anti-inflammatoires non stéroïdiens, antibiotiques etc.) ;
  • Une intolérance alimentaire ;
  • Le syndrome de l’intestin irritable provoque également des ballonnements et accentue les symptômes en cas de stress.

Bon à savoir : si les symptômes de la crise de foie surviennent après l’âge de 50 ans, que vous perdez également du poids, que vous souffrez de vomissements, ou que vous remarquez du sang dans vos selles, il est impératif de consulter un médecin.

Les symptômes typiques de la « crise de foie »

La crise de foie, due à une indigestion le plus souvent, provoque différents symptômes comme :

  • La sensation d’avoir trop mangé et d’être ballonné ;
  • Des nausées pouvant même se transformer en vomissements ;
  • Des brûlures d’estomac et des remontées acides ;
  • Des douleurs abdominales ;
  • Une perte d’appétit ;
  • Des maux de tête peuvent rejoindre les symptômes de la crise de foie si la cause en est un excès d’alcool.

Généralement les symptômes se dissipent progressivement en 24h si vous mettez votre système digestif au repos en évitant les aliments trop gras, trop sucrés, et l’alcool. Si ce n’est pas le cas, consultez un médecin.

Vous ressentez des douleurs au niveau du foie ?

Consultez un médecin en vidéo depuis chez vous, décrivez lui vos symptômes et recevez une ordonnance si nécessaire. Médecins disponibles 7J/7 de 6h à 1h du matin.

Comment prévenir la crise de foie ?

Si vous êtes sujet aux crises de foie, plusieurs habitudes alimentaires peuvent vous aider à les éviter. Pensez à :

  • Vous hydrater suffisamment en buvant au moins 1,5L d’eau par jour ;
  • Fractionner vos repas et mangez en quantité raisonnable ;
  • Eviter les aliments épicés et acides mais surtout gras et sucrés ;
  • Eviter les boissons alcoolisées ;
  • Eviter le café.
  • Dormir avec un oreiller supplémentaire pour surélever votre tête, si vous souffrez de remontées acides.

Si un repas copieux se présente lors d’une occasion particulière et que vous ne pouvez pas l’éviter, prenez le temps de marcher après, ou du moins ne vous allongez pas directement, il vaut mieux attendre au moins 2h, le temps que la digestion ait commencé.

Diagnostic

Si vos indigestions sont chroniques et vous ressentez les symptômes de la crise de foie sans raison particulière votre médecin pourra vous prescrire des examens pour connaître la cause comme

  • Une fibroscopie gastrique ou endoscopie digestive haute : pour visualiser l’intérieur de l’estomac et du duodénum à l’aide d’une petite caméra pour détecter un ulcère par exemple.
  • Un scanner abdominal ou une échographie : pour détecter la présence de réactions inflammatoires, d’un foie gras (stéatose hépatique), des calculs biliaires, une pancréatite aiguë ou chronique.

crise de foie echographie

Traitement de la crise de foie

Comment soulager les symptômes ?

Si vous ressentez des douleurs localisées autour du foie, vous pouvez opter pour la phytothérapie en demandant conseil à votre pharmacien. Certaines plantes en tisanes ou en gélules favorisent la digestion comme :

  • L’artichaut
  • Le chardon-marie
  • La menthe poivrée
  • Le fenouil

Quels médicaments en cas de crise de foie ?

Il n’existe aucun traitement médicamenteux qui puisse faire disparaître une “crise de foie”, toutefois vous pouvez prendre du citrate de bétaïne ponctuellement. Ce médicament est vendu sans ordonnance et se présente sous forme de cachets effervescents à diluer dans l’eau. Le citrate de bétaïne permet de stimuler la libération de la bile pour faciliter la digestion. Il est également recommandé de boire suffisamment et notamment des eaux riches en bicarbonates (Vichy Cesletins) qui aident à la digestion.

Bon à savoir : l’automédication étant peu recommandée, consultez un médecin si vos symptômes persistent.

Qui consulter ?

En cas de douleur au foie causée par des indigestions à répétition, vous pouvez consulter un médecin généraliste pour lui décrire vos symptômes, recevoir les meilleurs conseils médicaux, et une ordonnance si nécessaire.

Consultez un médecin sans vous déplacer !

Obtenez un rendez-vous en téléconsultation, dans la journée, avec un médecin généraliste pour lui décrire vos symptômes. Sans avance de frais avec le tiers payant.