Vertiges : Docteur, ça tourne !

Par Dr Flore Laforest · Médecin Généraliste · Mis à jour le 10 mars 2020, publié le 10 septembre 2018

Tout le contenu médical est validé par la Direction médicale de Qare

Les vertiges sont un symptôme fréquent : une personne sur 7 dit l’avoir déjà ressenti au moins une fois. Ils peuvent s’avérer très invalidants et angoissants et surtout être responsables de chute.

vertige

Les causes des vertiges sont diverses et variées, la plupart bénignes. En fonction du type de vertige, de sa durée, son intensité, des facteurs le déclenchant, et à l’aide d’un examen clinique complet, le médecin généraliste va pouvoir orienter le diagnostic et aider à la prise en charge.

Il est d’abord important de savoir s’il s’agit d’un vrai vertige car il est souvent confondu avec un malaise vagal, une hypotension orthostatique, de l’angoisse, une migraine

Le plus fréquent des vertiges est le « Vertige Positionnel Paroxystique Benin » (VPPB).

Cette pathologie concerne l’oreille interne, située derrière le tympan et qui contribue au maintien de l’équilibre. L’oreille interne est faite d’une structure en forme de colimaçon (labyrinthe) dans lequel des calculs peuvent se former (oui, comme dans la vésicule biliaire et le rein). Lors des mouvements de tête, ces calculs vont « bouger » et perturber le fonctionnement de l’oreille interne. De mauvaises informations seront véhiculées jusqu’à votre cerveau, qui détectera une faille dans votre équilibre.

Dans ce cas, il s’agit donc d’un vertige déclenché aux changements de position de la tête et durant moins de 60 secondes, se manifestant surtout le matin.

Pour préciser la localisation des calculs, le professionnel de santé (kinésithérapeute, médecin généraliste, neurologue, urgentiste…) va être amené à faire plusieurs manipulations. Vous ne devez en aucun cas faire ces mouvements chez vous. Les examens d’imagerie comme le scanner ou l’IRM ne sont pas indispensables si les symptômes sont typiques.

Le traitement consiste en des manœuvres de libération des calculs, effectuées par votre médecin ou kinésithérapeute. Ensuite, une rééducation peut éventuellement être nécessaire. Les professionnels qui vous prennent en charge doivent avoir suivi une formation spécifique.

Les symptômes peuvent malheureusement récidiver et il n’y a pas de conseils particuliers pouvant éviter les récidives.

En pratique, une vidéo consultation avec un professionnel de santé peut vous aider à faire le point sur la réalité du vertige et vous aider à déterminer le délai de consultation nécessaire.

Un examen clinique reste par ailleurs indispensable pour établir un diagnostic précis.

Pour en savoir plus : https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/vertiges/definition-mecanisme-causes