11 indispensables à inclure dans votre trousse à pharmacie pour les vacances

Par Zoé Falgarone · Rédactrice web santé · Mis à jour le 13 juillet 2022

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Vous partez en voyage en couple, entre amis ou en famille ? Même si cette année, vous n’allez pas dans des destinations éloignées ou exotiques, avoir une bonne trousse à pharmacie reste essentiel. C’est d’autant plus vrai qu’on ne trouve pas toujours une pharmacie de proximité ouverte lorsqu’on en a besoin. Qare dresse la liste complète des must-have de l’été pour bien remplir sa trousse de premiers soins et être préparé en cas de souci.

Que vous partiez à Bali ou en Corse, certains médicaments et matériels de soin sont indispensables en cas de pépin. Évidemment, on pense à prendre les basiques comme les pansements, l’antiseptique et la crème solaire, mais c’est loin d’être suffisant. Évitez tout désagrément et n’oubliez pas ces essentiels dans votre trousse de voyage.

1. Le kit d’urgence en cas de bobo

En plus du désinfectant et des pansements, prenez également avec vous :

  • des compresses pour nettoyer la plaie ;
  • des ciseaux ;
  • une bande de contention (en cas d’entorse ou pour maintenir un pansement) ;
  • des médicaments anti-douleurs (paracétamol).

Vous pouvez également prendre un anti-inflammatoire non-stéroïdien comme de l’ibuprofène, qui permet également de soulager les maux de tête, la fièvre et l’inflammation (attention aux contre-indications).

2. Votre traitement chronique

Si vous suivez un traitement chronique ou par antibiotique et partez en France, pensez à prendre votre ordonnance ou à prévoir suffisamment en quantité. Faites de même, si vous partez à l’étranger mais avec une ordonnance rédigée en anglais.

Si vous êtes sous pilule : il est également important de prévoir suffisamment de plaquettes. Le pharmacien peut vous vendre jusqu’à trois mois de pilule sur ordonnance.

3. Un Tire-tique et une pince à épiler

N’oubliez pas de prendre avec vous un tire-tique, afin de pouvoir extraire entièrement la tique et de minimiser les risques d’attraper une maladie bactérienne induite par la tique (maladie de Lyme, entre autres).

Vous pouvez également vous servir d’une pince à épiler, mais la manipulation est moins simple. Il faut faire très attention à ne pas l’écraser. Cependant, la pince à épiler vous permettra de retirer facilement des échardes ou un piquant d’oursin.

4. Un kit de réhydratation orale

Vendu en pharmacie, ce kit permet d’éviter le risque de déshydratation en cas de forte chaleur ou d’insolation, notamment pour les jeunes enfants et les bébés. La plupart des sachets se dilue à raison de 200 ml d’eau par sachet pour obtenir une solution isotonique prête à boire. Vous pouvez également le faire vous-même en diluant 6 cuillères à café de sucre et une demi-cuillère à café de sel dans 1 litre d’eau.

trousse pharmacie vacances

5. Un thermomètre

Le thermomètre est un outil important, surtout si vous avez des enfants. En cas de fièvre, vous pourrez surveiller exactement leur température et savoir quand aller voir le médecin.

6. Des médicaments contre les troubles digestifs

Lors des vacances, on chamboule souvent son système digestif. Les repas copieux, l’alcool ou encore les fruits de mer, sont autant de causes possibles d’indigestion et de maux de ventre. Mieux vaut prévenir que guérir, donc prenez avec vous le nécessaire pour vous en remettre rapidement, et ne pas gâcher vos vacances. En pharmacie, vous trouverez plusieurs médicaments vendus sans ordonnance qu’il vous faut en voyage :

  1. antinauséeux (aussi utile pour le mal de transports) ;
  2. antidiarrhéiques ;
  3. antivomitifs ;
  4. médicaments contre la constipation.

Vous pouvez également emporter des comprimés pour désinfecter l’eau. Ils sont indispensables en cas de voyage dans une zone à risque (Amérique latine, Afrique, Asie et certains pays de la Caraïbe et de l’Europe de l’Est), ou si on prévoit de boire de l’eau de rivière. Leur action permet de désinfecter l’eau des éventuels éléments pathogènes qui pourraient s’y trouver et d’éviter certaines maladies du voyageur comme la Turista.

7. Des médicaments anti-allergiques

Avant de partir, prenez avec vous un traitement anti-histaminique, par prévention, même si a priori vous ne faites pas d’allergie. Il permettra de calmer les réactions allergiques comme la rhinite, la conjonctivite ou l’urticaire simple. Ce type de traitement peut être vendu sans ordonnance.

8. Du collyre ou du sérum physiologique

En cas de conjonctivite, notamment d’origine allergique, vous pourrez utiliser ces produits pour nettoyer vos yeux ou ceux de vos enfants.

Le sérum physiologique est aussi très utile pour nettoyer les blessures, après avoir appliqué un antiseptique. En effet, il est conseillé de rincer au sérum physiologique toute plaie désinfectée avec un antiseptique (type Dakin ou Biseptine).

9. De la Biafine

La journée se termine sur la plage, et vous remarquez une énorme plaque rouge et chaude évoquant le redouté « coup de soleil ». Si vous ne trouvez pas de pharmacie, vous serez ravi d’avoir déjà de la Biafine dans votre valise. Cette crème vendue en pharmacie soulage les douleurs et est indiquée en cas de brûlure superficielle sans « cloques ». Un indispensable auquel on ne pense souvent que lorsqu’on est déjà brûlé.

S’il apparaît des « vésicules » (ou phlyctènes), il est préférable de consulter un médecin. Il vous faudra certainement des pansements gras stériles et des soins infirmiers.

10. Du répulsif anti-moustiques

Pratique si l’on souhaite limiter les piqûres de moustiques, notamment en cas d’allergie. On pense aux sprays contenant du DEET qui sont les plus efficaces mais également aux alternatives naturelles comme l’huile essentielle de citronnelle par exemple.

11. Des préservatifs

Même en vacances, la contraception n’est pas à négliger (à moins d’avoir un projet bébé). On pense au préservatif en cas d’oubli de pilule ou de relation sexuelle avec un nouveau partenaire, afin de s’épargner une infection sexuellement transmissible ou une grossesse imprévue.