Top 5 des réflexes à avoir quand son enfant souffre d’une bronchiolite

Par Maxime Barbier · Chargé de communication BtoC · Mis à jour le 16 novembre 2021

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Avec la chute des températures, notre système immunitaire comme celui de nos enfants se fragilise. L’épidémie de bronchiolite est en avance cette année et « pourrait être de grande ampleur compte tenu d’un déficit d’immunité collective acquise significatif pour les enfants nés après mars 2020 », a décrété le Conseil Scientifique du Covid datant au mois d’octobre. Mais alors comment s’en prémunir ? L’équipe médicale de Qare vous présente les bons réflexes à avoir si votre enfant souffre d’une bronchiolite.

Qu’est-ce que la bronchiolite ?

La bronchiolite est une inflammation au niveau du prolongement des bronches, appelés les bronchioles. Elle frappe en particulier les enfants de moins de 2 ans.

Chez les nourrisson, la bronchiolite se caractérise en générale par de une toux et une respiration sifflante et rapide. Généralement bénigne, elle nécessite parfois un passage aux urgences, voire une hospitalisation.

Chez les enfants, la maladie dure autour d’une semaine, mais chez certains nourrissons, la bronchiolite peut entraîner des complications.

Si votre bébé rencontre des difficultés pour respirer, manger ou téter, consulter un médecin un médecin au plus vite.

Top 5 des réflexes à avoir si votre bébé est sujet à une bronchiolite

Si votre bébé présente des symptômes de la bronchiolite, il est préférable de consulter un médecin. Il pourra ainsi évaluer si il s’agit d’une infection bénigne ou non. Par ailleurs, certaines conseils peuvent calmer ses symptômes :

  • lui faire des lavages de nez au sérum physiologique pour le désemcombrer ;
  • le maintenir verticalisé lorsqu’il est en éveil pour diminuer la gêne respiratoire ;
  • veiller à le faire boire de l’eau régulièrement ;
  • fractionner ses repas pour faciliter l’alimentation ;
  • aérer sa chambre et maintenir une température autour de 19 °C.

Aucun médicament n’est nécessaire, seul le paracétamol peut aider à faire baisser la fièvre, en veillant à respecter la posologie recommandée en fonction de son poids et de son âge.

Sources :

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/bronchiolite/reconnaitre-bronchiolite