Vacances courtes, profitons vite et bien !

Par Anaëlle Malherbe · Psychologue · Mis à jour le 3 juillet 2020, publié le 24 octobre 2017

Tout le contenu médical est validé par la Direction médicale de Qare

Les vacances de la Toussaint sont les premières de l’année scolaire, et elles sont souvent bienvenues. Cette fenêtre sur l’automne est un bon moyen de se ressourcer avant d’attaquer la période souvent moins appréciée du mois de novembre. Quelques conseils sur comment en profiter.

vacances courtes

Profitez au maximum de ces quelques jours pour passer du temps avec vos enfants, amis ou conjoint(e). Le lien social et plus particulièrement le fait d’être avec des gens que nous aimons, est un excellent moyen pour sécréter l’ocytocine. Cette hormone est reconnue pour ses bienfaits et le plaisir qu’elle procure. Elle est notamment sécrétée lorsque vous prenez plaisir ou faites plaisir à des personnes. Alors allez y ! sécrétez au maximum cette hormone du bonheur ! Etre entouré(e) est également un bon moyen pour de nouveau prendre le temps et faire face à ce qui pointe souvent son nez lors des périodes de rush ou durant l’hiver : l’isolement.

Prenez du temps pour vous

Le fait d’être seul(e) à certains moments est également bénéfique : cela permet de poser ses idées et parfois même de faire le vide. Equilibrez le temps pour soi et le temps avec les autres.

Pour celles et ceux qui en ressentent le besoin, faire une sieste de 20-30 minutes est un excellent moyen de recharger les batteries. Ne cherchez pas à faire beaucoup de choses, faites en moins mais bien !

Sortez de votre cadre habituel et prenez l’air

Si vous en avez la possibilité, partir de votre cadre habituel est un bon moyen de rapidement couper des habitudes et du train train quotidien. Ceux qui ont la chance de partir à l’étranger pourront rapidement se dépayser.

Faites des activités que vous n’avez pas le temps ou le loisir de faire dans les périodes de travail : promenades, expositions, activités physiques ou artistiques etc.

Pour les parents, le fait de pouvoir faire tout à un rythme plus calme permet de vous apaiser et d’apaiser également vos enfants. Les sensations de calme et de plaisir qui en ressortiront seront bénéfiques pour toute la famille !

Prenez l’air et exposez vous à la lumière du jour ! cela est également une belle manière de faire le plein de vitamine et de lutter contre la « dépression saisonnière ». Certains travaillent sans voir la lumière naturelle plus que quelques heures ou minutes par jour. L’hiver et les jours qui raccourcissent amènent souvent un manque de soleil…si bon pour le moral et la croissance de nos enfants.

Pour en savoir plus sur les bienfaits du soleil sur le moral et le sommeil cliquez ici.

Avant la reprise

Si vous avez décalé votre sommeil, veuillez à reprendre progressivement un rythme de lever habituel. Une heure de décalage horaire équivaut à un jour pour que notre système circadien (impliqué dans l’éveil et le sommeil) puisse se réguler.