Comment bien profiter des repas des Fêtes sans culpabiliser

Par Dr Jordan Gendre · Médecin Généraliste · Mis à jour le 4 mars 2020, publié le 30 novembre 2017

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Tout d’abord, la période des fêtes est une période qui se prépare. Tout comme vous faites vos achats de Noël en avance, anticipez les repas festifs en limitant les plats riches en calories avant les fêtes (raclette, tartiflette, choucroute, fondue…) et succombez aux potages d’hiver fait-maison avec les légumes de saison (tous les choux, céleri, topinambour, citrouille, carotte, endive, salsifis, oignon, poireau, épinard, blette, betterave, asperge, coriandre, mâche, navet, radis, oseille…)

Abusez des fruits de mer !

Les fruits de mer sont un bon compromis d’équilibre: peu caloriques, pauvres en graisse, riches en vitamines, minéraux et oméga 3. De même, plutôt que de se jeter sur la mayonnaise pour accompagner vos fruits de mer, préférez plutôt le jus de citron ou le vinaigre à l’échalotes avec vos huîtres (8 huîtres vaut 70 calories), grillez votre homard ou langoustine, marinez vos crevettes ou noix de Saint-Jacques.

Légumes… à volonté !

Comme vous le savez, les légumes font partis des aliments peu caloriques. Même pour un repas de fête, ils ont parfaitement leur place. En apéritif, optez pour des crudités (carotte, concombre, tomate cerise, chou fleur, …) accompagnées d’une sauce au fromage blanc-ciboulette, plutôt que les traditionnelles cacahuètes ou pistaches. En plat, faites cuire vos légumes avec votre viande au four ou en papillote, au wok, à la vapeur… Jouez en variant les légumes avec les épices et herbes aromatiques plutôt que les matières grasses pour relever vos plats.

Desserts… tout en légèreté !

Difficile de terminer un repas festif sans une note sucrée… même si notre estomac sent qu’il arrive à saturation ! Troquez la traditionnelle bûche à la crème au beurre très calorique pour une dessert plus léger. Quoi de mieux qu’une salade de fruits frais ou tarte aux fruits accompagnée d’un sorbet glacé. Sinon, épatez vos amis en leur cuisinant une farandole colorée de macarons maison toujours moins gras que les truffes au chocolat.

Champagne !! Avec modération…

Ca tombe bien, les champagnes et mousseux (surtout le brut) font partis des alcools les moins caloriques (80 calories pour 100 mL).
En tout cas, pour ces occasions festives, jouez sur la qualité plutôt que la quantité et dégustez un bon verre de vin de qualité supérieure… toujours avec modération. Et n’oubliez pas de « mettre un peu d’eau dans votre vin » en profitant des bouteilles d’eau en édition limitée fabriquées pour l’occasion et qui pourront ainsi décorer votre table.

Pour en savoir plus : http://www.leparisien.fr/societe/sante/alcool-six-conseils-pour-boire-avec-moderation-25-02-2019-8020203.php

Voici donc ces quelques conseils diététiques à associer, de préférence, avec une activité physique régulière. En cette fin d’année, vos maux pourront ainsi faire place au poids des mots auprès de votre entourage !