Les poux : comment s’en débarrasser et comment les éviter ?

Par Dr Valérie Dorizy-Vuong · Médecin Dermatologue · Publié le 3 octobre 2017, mis à jour le 5 mars 2020

Tout le contenu médical est validé par la Direction médicale de Qare

Très fréquents, les poux se propagent via transmission interhumaine ou par contact (bonnet, écharpe,…), surtout en collectivité, et chez les enfants de 3 à 8 ans. Voici quelques conseils pour s’en débarrasser et les éviter.

Qu’est-ce que le poux ?

  • Contrairement aux idées reçues, le poux n’est pas lié à un manque d’hygiène et ne transmet pas de maladie. Mais, il est lié à un parasite : le pediculus humanus variété capitis.
  • Les femelles pondent 10 à 20 oeufs/jour qui éclosent en 10 jours, elles se nourrissent du sang humain.

Comment les détecter ?

  • Les poux sont visibles directement sur le cuir chevelu ou en peignant les cheveux.
  • Les lentes se présentent sous la forme d’élevures blanches ou grise collante.
  • Localisés surtout à la racine des cheveux, près de la nuque et derrière les oreilles et lésions de grattages.

Comment faire pour s’en débarrasser

  • Pas d’éviction scolaire sauf en cas de surinfection mais il faut prévenir l’école.
  • Couper les cheveux courts si possible.
  • Lavage linge à 50° : draps, housse, vêtements, bonnets, écharpes…
  • Inspecter la fratrie, mais il n’est pas nécessaire de traiter toute la famille.
  • Préférer les lotions ou crème antipoux car le temps de contact est plus important qu’avec les shampoings (plus efficace et moins de risque de résistance).
  • Huiles essentielles (eucalyptus, arbre à thé, lavande).
  • Système d’aspiration des poux (dans centres spécialisés).

Comment les éviter ?

  • Attacher les cheveux des filles
  • Ne pas échanger les bonnets ou vêtements, écharpes.
  • Si grattage du cuir chevelu ou nuque chez enfant : vérifier régulièrement l’absence de poux dans les cheveux.
  • Pas de traitement préventif antipoux car risque de résistance, plutôt utiliser des huiles essentielles répulsives des poux (mais attention risque d’allergie de contact).

Pour en savoir plus :

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/poux/bons-reflexes