Acné, eczéma, psoriasis… Comment profiter du soleil cet été ?

Par Zoé Falgarone · Rédactrice web santé · Mis à jour le 10 septembre 2020, publié le 8 juillet 2020

Alors que nous entrons en pleine période estivale, où les corps se dévoilent, les maladies de peau peuvent être difficiles à vivre pour certains. Si vous êtes concerné, il est possible que vous hésitiez à vous montrer sur la plage cet été ou craigniez que le soleil aggrave la situation. Cette idée est fausse ! Le soleil peut être très bénéfique pour certaines infections cutanées. Découvrez les recommandations de l’équipe médicale de Qare.

Envie de bronzette mais peur de faire des dégâts sur votre peau fragilisée ? Gare aux idées reçues ! Nous avons analysé 5 maladies de peau pour savoir lesquelles peuvent être exposées au soleil.

Psoriasis : du soleil à foison !

Lié à un renouvellement trop rapide des cellules de la peau, le psoriasis provoque des plaques rouges recouvertes de squames (peau morte). En été, l’effet immunodépresseur du soleil et la production de vitamine D peuvent aider à calmer le psoriasis, voire à le faire disparaître temporairement. Les vacances à la mer sont donc une parfaite thérapie !

Nous vous recommandons tout de même de vous protéger des effets négatifs du soleil, notamment les UV, en vous protégeant avec une crème solaire. Après l’exposition, lavez-vous avec un savon doux et appliquez une crème hydratante pour réduire le dessèchement de la peau.

Eczéma : oui à la cure de soleil !

Souvent liée à une allergie ou au stress, l’eczéma dessèche la peau et provoque rougeurs et démangeaisons. Comme pour le psoriaris, l’eczéma réagit positivement aux UV. Cela atténue les rougeurs et l’assèchement, tout en améliorant l’humeur, ce qui joue sur l’évolution des symptômes. Toutefois, vous devez bien suivre votre traitement afin d’éviter les marques blanches qui peuvent apparaître après bronzage.

L’eau de mer et le sable peuvent aussi accentuer l’inflammation en irritant la peau. La baignade n’est pas à proscrire, mais vous devez bien vous rincer après. Au besoin, utilisez un brumisateur tout au long de la journée. N’oubliez pas de vous protéger avec une crème solaire et de vous mettre de la crème hydratante tous les jours.

Zona : mieux vaut ne pas s’exposer

Si vous avez un zona, votre peau ne va pas bien tolérer les rayons UV. Cela pourrait laisser des marques et ralentir la cicatrisation. Mieux vaut protéger votre corps avec chapeau et crème solaire.

Acné : oui mais avec modération

Si vous avez de l’acné, le soleil peut assécher les boutons dans un premier temps en diminuant ces derniers. Jackpot, me direz-vous ! En réalité, pas tant que ça, car l’assèchement de l’épiderme provoque une plus grande production de sébum en réaction se manifestant en automne.

  • Protégez-vous avec une crème solaire et privilégiez des savons surgras plutôt que des savons qui assèchent ou dégraissent la peau comme le savon de Marseille.
  • Evitez les expositions prolongées ou aux heures les plus chaudes, d’autant plus que certains traitements pour l’acné sont contre-indiqués avec le soleil.

Bouton de fièvre : protégez-le !

En été, les lèvres sont assez exposées. Le soleil peut donc en profiter pour réveiller un herpès labial. Pour éviter cela, portez toujours un chapeau et ne vous exposez pas entre 11 h et 16 h.

Sources :