Détecter les signes de surcharge pour gagner en résistance

Par L'équipe médicale · Qare · Mis à jour le 3 avril 2020, publié le 3 avril 2020

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Cette période de tension extrême liée à l’épidémie de Covid-19 combine plusieurs ingrédients qui peuvent favoriser l’apparition d’un “burn out” : surcharge de travail car plus de patients et moins de personnel, attention médiatique, pression de la hiérarchie, risque de tomber malade, manque de moyens qui peuvent générer de la frustration, sollicitations de vos proches qui s’inquiètent pour vous, confrontation à la mort, choix éthiques qui ne correspondent pas toujours à vos valeurs…

L’épuisement professionnel a plus de risque de survenir chez les personnes très impliquées dans leur travail, c’est pour cela qu’il touche beaucoup le monde des soignants. Il est donc important d’en détecter les signes.

Le “burn out” apparaît souvent lorsque l’objectif à atteindre est irréalisable, et que toutes les ressources physiques et psychologiques de l’individu ont été mobilisées pour atteindre le but sans y parvenir.

Pour vous accompagner, voici un questionnaire d’auto-évaluation de votre épuisement. Vous pouvez aussi le faire passer à un collègue si son état de santé vous préoccupe.

Pour chaque idée, émotion, sentiment décrits ci-dessous, indiquez à quelle fréquence vous avez pu les ressentir au cours des derniers jours, semaines, années…

Pour évaluer vos questions : Jamais = 0 / Quelques fois par an = 1 / Une fois par mois = 2 / Plusieurs fois par mois = 3 / Une fois par semaine = 4 / Plusieurs fois par semaine = 5 / Tous les jours = 6

  1. Je me sens émotionnellement vidé(e) par mon travail.
  2. Je me sens à bout à la fin de ma journée de travail.
  3. Je me sens fatigué(e) lorsque je me lève le matin et que j’ai à affronter une autre journée de travail.
  4. Je sens que je m’occupe de certains patients de façon impersonnelle comme s’ils étaient des objets.
  5. Travailler avec mes collègues tout au long de la journée me demande beaucoup d’efforts.
  6. Je sens que je craque à cause de mon travail.
  7. Je suis devenu plus insensible aux gens depuis que je fais ce travail.
  8. Je crains que ce travail ne m’endurcisse émotionnellement.
  9. Je me sens frustré par mon travail.
  10. Je sens que je travaille trop dur dans mon travail.
  11. Je ne me soucie pas vraiment de ce qui arrive à certains de mes patients.
  12. Travailler en contact direct avec les gens me stresse trop.
  13. Je me sens au bout du rouleau.
  14. J’ai l’impression que mes patients me rendent responsable de certains de leurs problèmes.

Calculez votre score en additionnant les points obtenus :

Si votre score est inférieur ou égal à 22 :

Votre score semble montrer que vous êtes bien résistant(e) !

Néanmoins, continuez de vous préserver, il s’agit d’une course d’endurance et non d’un sprint… N’hésitez pas à partager avec vos collègues ce questionnaire afin d’identifier rapidement des symptômes.

Si votre score se situe entre 23 et 40 :

Vous commencez à présenter des signes d’épuisement. Faites attention à vous, parlez-en avec vos collègues et à votre hiérarchie. Vous pouvez même faire le point avec votre médecin généraliste, un psychologue ou un psychiatre pour que cela ne s’aggrave pas.

Si votre score est supérieur ou égal à 41 :

Vous présentez des symptômes d’épuisement. Votre état est préoccupant car cela doit être difficile au quotidien. Nous vous invitons à vous rapprocher au plus vite de votre hiérarchie pour le signaler, mais aussi de consulter rapidement votre médecin généraliste, un psychiatre ou un psychologue.

Même si vous êtes soignant, vous pouvez aussi avoir besoin de parler à quelqu’un de l’extérieur. N’ayez pas peur de contacter un psychologue ou un psychiatre si vous en ressentez le besoin. Dans ce contexte, pourquoi ne pas débuter un suivi psychologique par téléconsultation, celui-ci pourra s’intégrer plus facilement dans votre planning. Des professionnels de santé sont à votre écoute sur qare.fr ou sur Happytal https://www.happytal.com/fr/.

Qare vous remercie pour votre mobilisation quotidienne et reste à vos côtés durant toute cette épidémie de Covid-19. https://praticien.qare.fr/nous-rejoindre/

Ces conseils sont à retrouver sur l’application Mon Sherpa.