5 conseils inédits pour mieux dormir

Par Jeanne Soudey · · Mis à jour le 24 novembre 2021

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Nous pouvons tous être amenés à être en proie aux troubles du sommeil au cours de notre vie. En hiver, avec les changements de température ces troubles peuvent même être accentués. Mais connaissez-vous vraiment les astuces à mettre en place pour mieux dormir ? Nos experts vous livrent leurs secrets.

Voici les 5 conseils de nos experts pour passer de bonnes nuits reposantes :

1. Je ne passe pas en revue mes soucis avant de dormir

Nous avons tous tendance à penser aux choses qui nous contrarie avant de nous coucher. Pourtant, pour faciliter l’endormissement, il est important de ne pas s’encombrer l’esprit et de finir la journée sur une note agréable. Pour vous y aider, faites une activité relaxante à l’approche du coucher ou écrivez vos problèmes sur un papier un peu plus tôt pour ne pas y penser.

2. Si je n’arrive pas à dormir, je ne vais pas dans mon lit

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, rester dans son lit quand le sommeil ne vient pas ne va pas aider à le faire venir plus rapidement, au contraire. Le lit ne devrait pas être un lieu anxiogène. Aussi, si l’insomnie s’installe, n’attendez pas pour vous relever et faites une activité jusqu’à ce que le sommeil arrive. De même, ne vous couchez pas trop tôt si vous n’êtes pas fatigué, cela pourrait avoir un effet contre-productif.

3. J’aère ma chambre :

Le cerveau a besoin d’oxygène pendant toutes les phases du sommeil, et la température idéale de votre chambre pour bien dormir est de 18°. Il est donc préférable d’aérer sa chambre environ 15 minutes, avant d’aller dormir.

4. J’associe mon lit uniquement au sommeil :

Le sommeil ne doit pas représenter une source d’anxiété, il doit rimer avec confort. L’esprit créant inconsciemment des liens et des associations, il est important de considérer votre lit comme un endroit ayant pour unique fonction de vous aider à dormir sereinement. Il sera ainsi plus facile de ne pas vous réveiller au cours de la nuit.

5. Je ne dramatise pas mes insomnies

On qualifie de chronique une insomnie qui se produit 3 nuits par semaine, pendant au moins 3 mois. Alors, rassurez-vous, quelques insomnies de temps en temps ne doivent pas vous inquiéter outre-mesure. En répétant les exercices qui favorisent le sommeil et en suivant les bons conseils, votre sommeil devrait revenir de lui-même. Si malgré tout, ça n’était pas le cas, n’attendez pas pour consulter un médecin.

Source : https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/172009/2274433