Les étirements : pourquoi ? quand ? comment ?

Par Christophe Rambaud · Masseur-kinésithérapeute · Mis à jour le 3 mars 2020, publié le 14 septembre 2017

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Les étirements, d’abord pratiqués en rééducation puis largement utilisés dans la pratique sportive, font actuellement l’objet de critiques de la part de certains professionnels du sport. Mais ce qui sème le doute chez les patients et les pratiquants n’est pas tant de savoir s’il faut faire des étirements mais de savoir pourquoi, quand et comment faire des étirements.

D’après la littérature en science du sport et en kinésithérapie, les préconisations sont :

  • Dans tous les domaines où la souplesse est nécessaire, les effets à long terme des étirements sont bénéfiques et recommandés. Ils seront à effectuer en postures passives ou en contracté/relâché plutôt à distance des activités sportives.
  • On utilisera des étirements dynamiques ou balistiques en échauffement dans le cadre de la préparation à des efforts intenses.
  • Il s’avère cependant que les étirements n’ont aucun effet particulier sur la récupération.

Une pratique à part entière

En résumé, les étirements peuvent être préconisés comme une pratique à part entière dans un objectif de prévention, tant pour la santé que pour l’activité sportive. Les modalités d’application sont le plus souvent des postures statiques entre 30 secondes et 1 minute, plusieurs fois sur chaque groupe musculaire, afin déviter les potentielles douleurs, en insistant sur le relâchement. Pour gagner en amplitude, on pourra faire précéder la posture d’une contraction du même muscle, plus ou moins contre résistance (contracté/relâché).

Pourquoi ? Quand ? Comment ?

étirements kinésithérapie

Source : A Nordez, R Andrade, G Le Sant. Étirements et activité sportive. Revue EP&S n°368. Nov-Déc 2015 p. 16-19

Pour en savoir plus :

https://www.lepoint.fr/sante/kine/faut-il-s-etirer-et-quand-le-faire-02-03-2015-1908961_2467.php