Comment profiter de l’été malgré le COVID-19 ?

Par Anaëlle Malherbe · Psychologue · Mis à jour le 3 juillet 2020, publié le 13 juillet 2017

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

C’est l’été ! Après des mois de confinement, c’est le moment de prendre un peu de temps pour vous, souffler et profiter à nouveau du plein air. Si cette année les voyages à l’étranger semblent compliqués, vous pouvez tout de même profiter de vos vacances françaises pour aller vous reposer en bord de mer, faire des visites culturelles, ou encore faire du sport. Passer de bonnes vacances, c’est avant tout adopter un état d’esprit serein et détendu. Ralentir le rythme, parfois même faire l’expérience de l’ennui, diminuer son activité intellectuelle et physique, profiter de l’instant présent, sont autant d’ingrédients clés.

profiter de l'été

Ce temps ralenti permet un retour sur soi régénérateur que nous ne nous octroyons généralement pas dans notre vie quotidienne. Se recentrer sur soi, ses envies, son rythme et ses proches, permet de développer un sentiment de bien-être et aide à trouver des réponses aux questions que nous pouvons nous poser.

Voici quelques conseils pour passer de bonnes vacances :

  • Si vous avez tendance à courir partout toute l’année, offrez-vous des vacances plus zen. Certains ont tendance à vouloir optimiser leurs congés en visitant « tout ce qui est absolument à voir », parfois avec un planning tout aussi rempli que lors de la période de travail. Vous risquez de générer davantage de stress et de frustration sans vous laisser le temps de vous reposer. Sans parler de ce que vous imposez alors à votre entourage. Prenez le temps !
  • Vivez au moment présent. Ralentissez le rythme et profitez des moments simples comme déguster un bon repas, une soirée entre amis, une sieste au calme, etc… Le fait de se recentrer sur le présent permet également un retour à soi positif. Oubliez la pendule !
  • Laissez la place à l’improvisation. Tout programmer et idéaliser ses vacances induit un risque de déception. Se focaliser sur LE détail qui ne s’est pas passé exactement comme attendu (une météo moins clémente, un retard de train, etc…) peut gâcher vos vacances alors même que tout se passe bien. Accueillir l’inattendu rendra vos vacances plus agréables, en vous laissant parfois même surprendre par de belles découvertes. Appréciez le moment présent, même s’il est étonnant!
  • Soyez tolérant(e) avec vous-même : ce n’est pas parce que vous avez quitté la maison et posé vos valises que vous aurez directement la tête en vacances. Quelques jours sont nécessaires pour lâcher prise, et parvenir à couper avec le travail. C’est d’ailleurs souvent à la fin des vacances que nous parvenons à réellement oublier le travail.
  • Evitez de lire vos mails, répondre à tous les appels de travail, etc. Vos vacances sont faites pour profiter et reposer votre esprit. Vous serez d’autant plus efficace au travail que vous aurez pris le temps de décompresser et de vous vider la tête. Déconnectez-vous.
  • Lorsque vous gérez un rythme effréné au quotidien, vous allez peut être passer les premiers jours de vacances à dormir beaucoup plus pour récupérer. C’est que votre corps en a besoin, écoutez-le !
  • Au fur et à mesure, vous allez vous retrouver, vous allez également percevoir que votre rapport aux autres est de plus en plus détendu. En vacances, une autre facette de soi même s’exprime. Soyez tolérant avec les autres : vos artères coronaires vous remercieront ! Pensez aussi à mesurer les risques estivaux pour vos enfants.
  • Faites vous plaisir en faisant des activités que vous appréciez ou qui vous attirent. Si vous aimez faire du sport, faire des siestes ou des soirées entre amis, c’est l’occasion ! Prendre du plaisir contribue au bien être et à la détente de tout le monde !
  • Si vous avez décalé votre rythme en vous couchant tard et en vous levant tard, prenez quelques jours avant la reprise pour vous recaler. Votre horloge biologique a pu prendre ce nouveau rythme et aura besoin d’un temps d’adaptation. Pour avoir un ordre d’idée, dites vous qu’il faut un jour pour se décaler biologiquement d’une heure de décalage horaire. Evitez de vous jetlager juste avant la reprise…
  • N’oubliez pas aussi de prendre quelques précautions, telles que vous protéger du soleil et bien vous renseigner sur les précautions à prendre quand vous voyagez, notamment sur les gestes barrières toujours en vigueur.