5 bonnes nouvelles concernant le COVID-19

Par Inès Montenon · Rédactrice seo - santé et psychologie · Mis à jour le 31 janvier 2024

Contenu validé par la Direction médicale de Qare.

Si le Covid-19 n’a été qu’à l’origine de mauvaises nouvelles jusqu’ici, il semblerait que nous soyons enfin en train de sortir la tête de l’eau. Qare vous annonce 5 bonnes nouvelles quant à la situation actuelle liée à la pandémie.

1. Une nouvelle levée des restrictions le 14 mars 2022

Levée des jauges dans les établissements accueillant du public assis, réouverture des discothèques, reprise des évènements sportifs…Si de nombreuses restrictions ont déjà été levées progressivement au cours du mois de février, 2 autres d’entre-elles, et par ailleurs majoritairement importantes, vont l’être également le 14 mars :

  • Le port du masque ne sera plus obligatoire en intérieur sauf dans les transports collectifs de voyageurs (métro, bus, train etc) et les établissements de santé.
  • Le pass vaccinal sera suspendu dans tous les endroits où il est actuellement demandé. En revanche, le pass sanitaire continuera à s’appliquer dans les établissements de santé, les maisons de retraites et les établissements accueillant des personnes handicapées.

2. Une apparition de l’immunité croisée

Si certaines personnes n’ont jamais été contaminées par le Covid-19 à proprement parler, c’est-à-dire le Sars-Cov-2 (virus à l’origine de l’épidémie), elles semblent pourtant avoir réussi à développer des anticorps contre le coronavirus. On parle alors d’immunité croisée. Ces personnes, en ayant été exposées dans le passé à d’autres coronavirus à l’origine de maladies bénignes, seraient donc immunisées.

A la différence de l’immunité acquise (suite à une contamination par le virus, ou suite au vaccin), l’immunité croisée se produit lorsqu’un même anticorps est capable de se combiner à des antigènes différents mais dont les déterminants antigéniques sont très proches, a indiqué le CHU de Rouen. L’immunité croisée permet donc à l’organisme de se protéger contre des pathologies similaires à la première infection mais qui ne sont pas identiques.

3. Un nouveau traitement par voie orale déjà disponible en France

Le laboratoire Pfizer déploie sa nouvelle arme contre le Covid-19 : le Paxlovid, un traitement antiviral en comprimés qui est déjà arrivé en France dans les pharmacies. Avec une posologie de deux prises par jour pendant cinq jours, dès le diagnostic et dans les cinq jours suivant l’apparition des symptômes causés par le virus, le Paxovid (constitué de 2 antiviraux) permet de réduire considérablement le risque d’hospitalisation et de décès chez les personnes contaminées par le Covid-19 dès lors qu’il est pris dans les 5 jours après le début des symptômes.

En novembre 2021, Pfizer a annoncé les premiers résultats plus que positifs de son nouveau médicament avec une efficacité de 89%, au cours des essais cliniques, chez les adultes présentant un risque élevé de développer une forme grave du Covid-19 (personnes âgées, obésité morbide, diabète, asthme sévère).

En freinant la maladie, ce traitement prometteur développé spécifiquement contre le Sars-Cov-2 est complémentaire aux vaccins qui protègent du virus. Le Paxlovid° est donc déjà disponible dans les pharmacies. Il ne peut toutefois être prescrit en téléconsultation car demandant un contrôle clinique et biologique préalable.

4. L’ARN messager présent dans le vaccin contre le Covid-19 donne de l’espoir pour combattre le VIH.

Moderna ayant utilisé la nouvelle technologie d’ARN messager pour son vaccin contre le Covid-19, a commencé à effectuer des essais avec la même technologie afin de trouver un remède contre le virus du sida.

Les premières doses d’un vaccin contre le VIH, ayant récemment déjà été administrées chez des humains, représentent pour le moment une phase de test. Mais les succès de l’ARN messager ayant permis de développer les vaccins contre le Covid-19, et ce à une vitesse phénoménale, suscitent des espoirs quant à la lutte contre ce fléau mondial.

5. Une habitude fondée sur les gestes barrières

Si les bonnes nouvelles sont au rendez-vous en ce qui concerne le Covid-19, il semblerait également que les gestes barrières soient devenus un réflexe de manière plus générale chez les français. Ce qui est un point particulièrement positif car il est important de ne pas les négliger et de continuer à les appliquer au quotidien pour éviter tout risque de transmission.

Pour rappel, voici les principaux gestes barrières :

  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir ;
  • Se laver régulièrement les mains avec du savon ou utiliser une solution hydro-alcoolique plusieurs fois par jour ( avant et après manger, après avoir toussé ou éternué, en rentrant chez soi) ;
  • Se moucher dans un mouchoir à usage unique ;
  • Éviter les embrassades et les poignées de main.