Comment réagir aux symptômes du zona ?

Tout le contenu médical est validé par la Direction médicale de Qare

Eruption cutanée due à un zona ?

Les symptômes du zona sont très spécifiques, un médecin peut vous diagnostiquer en téléconsultation et vous recommander le bon traitement !
(Consultation remboursable)

Prendre RDV

Le zona ne peut s’attraper que si l’on a été en contact avec le virus de la varicelle, qui se réactive dans le corps. C’est une maladie qui resurgit souvent à un moment où on a une baisse de nos défenses immunitaires : à la suite d’un stress prolongé par exemple, ou d’une maladie. Une forte grippe peut suffire à déclencher des symptômes de zona. Si vous pensez en souffrir, voici nos recommandations médicales pour un bon traitement du zona.

symptômes zona

Comment diagnostiquer un zona ?

Le zona apparaît en général après 50 ans. Sa forme typique se reconnaît facilement : on parle de zona intercostal, il touche un seul côté du corps. Les symptômes de zona apparaissent sur une bande de peau allant du dos au thorax. Il peut aussi se manifester sous d’autres formes moins fréquentes. Ainsi les symptômes du zona peuvent notamment apparaître sur la tête ou au niveau des yeux : on parle alors de zona ophtalmique. Et dans certains cas très rares, le zona peut être généralisé.

Bon à savoir : le réveil du virus peut avoir des causes variées, qui sont généralement liées à un affaiblissement du système immunitaire. Un état de stress peut provoquer le zona s’il est prolongé, par exemple.

Quels sont les premiers symptômes du zona ?

Le zona se caractérise par une éruption et une douleur violente et lancinante. Il apparaît en plusieurs temps :

  1. Les premiers jours, des douleurs et des sensations de brûlures se manifestent sur une zone du thorax, le plus souvent unilatérale, sans autres symptômes ;
  2. Puis la peau devient rose vif ;
  3. Des vésicules apparaissent, groupées en bouquets, provoquant douleurs et démangeaisons ;
  4. Une fièvre modérée et de la fatigue peuvent accompagner les symptômes du zona ;
  5. La peau peut perdre momentanément sa sensibilité aux endroits atteints.

Vos symptômes correspondent à ceux d’un zona ? Prenez rendez-vous avec un dermatologue sur Qare pour commencer un traitement !

Quelle est la durée d’un zona ?

Au total, un zona dure 3 à 4 semaines. Au début, pendant 2 ou 3 jours, il n’y a pas de symptômes visibles de zona, seulement des douleurs provoquées par le zona mais sans éruption. Puis des petites vésicules remplies de liquides apparaissent, comme pour une varicelle. Elles sèchent en une semaine environ et forment des croûtes qui tombent en une dizaine de jours. La douleur se prolonge encore après leur disparition souvent pendant plusieurs semaines.

Les symptômes du zona ophtalmique

C’est une autre forme de zona. Il commence par un fort mal de tête au niveau du front ou autour d’un œil. Après quelques jours, les symptômes du zona apparaissent sur un seul côté de la tête, sur le visage autour de l’œil. Il peut y avoir également des symptômes de zona sur le crâne, au niveau du cuir chevelu. Le zona ophtalmique peut donner une conjonctivite, mais aussi une paralysie des mouvements de l’oeil. Il vaut mieux consulter un médecin sans attendre si vous éprouvez ces symptômes pour débuter un traitement antiviral.

zona ophtalmique

Les autres localisations du zona

L’éruption du zona peut parfois avoir lieu en bas du ventre, et provoquer des infections urinaires. Il existe aussi un zona auriculaire, autour de l’oreille, et un zona buccal, qui donne des symptômes dans la bouche et parfois une gêne pour boire et se nourrir. En tout cas, le zona ne donne jamais un seul bouton, il s’agit toujours de multiples vésicules qui parfois se regroupent entre elles.

Que faire si l’on rencontre les symptômes d’un zona ?

Si vous pensez avoir un zona, il vaut mieux consulter un médecin rapidement : certains traitements agissent sur la durée et la douleur du zona à condition de les prendre dès les premiers jours.

Quand consulter ?

Tout dépend de la localisation et des symptômes de votre zona. Il faut toujours consulter :

  • En cas de zona au niveau de l’œil
  • Si vous avez des symptômes de zona alors que vous avez un cancer ou le sida, un diabète, une autre maladie
  • Si le zona se généralise à tout le corps
  • Si vous ressentez une faiblesse musculaire à l’endroit du zona
  • Si les douleurs du zona ne disparaissent pas : on parle de douleurs post- zostériennes.
  • Si vous avez un zona après 65 ans.

Téléconsultez un dermatologue 7J/7 sur Qare !

zona consultation

Le traitement du zona

Le traitement du zona sert surtout à calmer les symptômes. Vous pouvez prendre du paracétamol pour calmer la douleur, mais jamais d’ibuprofène, dangereux dans ce cas. Si le paracétamol ne suffit pas, le médecin peut vous prescrire un anti-douleur plus efficace. Pour éviter la surinfection des boutons, vous pouvez leur appliquer une solution antiseptique, comme la chlorhexidine.

Il existe un traitement antiviral en comprimés qui réduit les symptômes et limite les séquelles douloureuses du zona. Le médecin pourra vous le prescrire s’il pense que c’est utile dans votre cas mais il faut le commencer dès les premiers symptômes pour qu’il fasse de l’effet.

Enfin, le zona est un peu contagieux tant que les symptômes sont apparents si en contact direct avec les vésicules. Vous pouvez ainsi transmettre la varicelle, potentiellement dangereuse pour les femmes enceintes ou les petits bébés. Lavez-vous souvent les mains si vous avez un zona, et évitez le contact avec des personnes à risque. Mais rassurez-vous : le zona n’est jamais mortel.

Bon à savoir : il existe désormais un vaccin contre le zona (Zostavax°) recommandé pour les personnes âgées de plus de 65 ans. Il est inscrit dans le calendrier vaccinal depuis 2016. Parlez-en à votre médecin.

Sources :